Escape game au Palais Garnier : sur les traces du fantôme de l'Opéra

Escape game au Palais Garnier : sur les traces du fantôme de l'Opéra
Claude Rains, inoubliable fantôme de l'Opéra, dans l'adaptation de 1943.

leparisien.fr, publié le jeudi 26 avril 2018 à 14h27

Un escape game proposera en juin de découvrir le Palais Garnier en partant à la chasse du fantôme de l'opéra. La billetterie ouvre ce jeudi.

D'étranges murmures derrière les portes, des costumes qui disparaissent, des bruits étranges dans les coursives... Le Palais Garnier (Paris, IXème arrondissement) est en émoi. A une heure du début de la représentation de « La flûte enchantée », le fantôme qui hante les lieux semble faire de nouveau des siennes. Qui pourra l'arrêter ? Vous peut-être, en participant à « Inside Opéra »*. Un nouvel escape game qui, à partir du 9 juin, permettra de découvrir autrement ce temple de l'art lyrique et de la danse, inauguré en 1875. Les billets sont disponibles dès ce jeudi, en prévente.

L'aventure, concrètement, démarrera par une rencontre avec un metteur en scène un peu stressé. La première a lieu ce soir et des phénomènes paranormaux font craindre le pire. Il a besoin d'aide. Par groupe de cinq maximum, les acteurs-visiteurs seront conviés à arpenter le monument construit par Charles Garnier, du Grand Escalier au Grand Foyer, en passant par la Galerie du Glacier, pour percer le mystère. Au passage, ils devront répondre à des énigmes et croiseront sur leur route une dizaine de comédiens costumés, censés les aiguiller... ou les perdre.

Un scénario travaillé avec des historiens et des spécialistes

Le jeu « Inside Opéra », une première pour la vénérable institution, a été imaginé par les mêmes concepteurs que « Inside PSG », qui permet depuis décembre de découvrir les coulisses du Parc des Princes. « C'est un concept novateur qui mélange escape game et théâtre interactif, décrit Pierre-Henri Londner, l'un de ses concepteurs. Dès que nous l'avons imaginé, nous avons pensé que Garnier serait un lieu idéal. Ce n'a pas été forcément très simple à mettre en place, notamment en termes de respect des règles de sécurité, mais nous avons trouvé les solutions. »

Dans cette chasse au fantôme, « le spec-acteur », comme aime l'appeler Londner, devrait bien sûr s'amuser, mais pas seulement. « Nous avons travaillé notre scénario avec des historiens et des spécialistes. Il est construit autour de l'architecture de ce bâtiment magnifique et des anecdotes qui ont pu s'y dérouler. En sortant, le visiteur devrait avoir appris pas mal de choses sur le lieu, sur son histoire, mais aussi sur La flûte enchantée... Saviez-vous par exemple qu'il y a une loge du fantôme de l'Opéra à Garnier ? », interroge Pierre-Henri Londner.

Le concept, destiné « à tous les curieux du patrimoine français, de 7 à 77 ans », devrait permettre d'attirer un nouveau public, sans doute plus jeune que celui qui participe aujourd'hui aux traditionnelles visites commentées de Garnier. Il a également pour vocation d'être décliné dans d'autres monuments emblématiques. « Nous avons des envies mais c'est trop tôt pour en parler. Mais forcément, on pense à la tour Eiffel... ».

* « Inside Opéra », à partir du 9 juin jusqu'à fin août minimum au Palais Garnier. 28 euros (adultes) et 22 euros (moins de 14 ans). Uniquement en prévente : www.inside-infos.fr.

Dans les coulisses du Palais Garnier

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.