Emirats: la plus grande oeuvre sur toile vendue 62 millions de dollars en enchères

Chargement en cours
L'artiste britannique Sacha Jafri, devant une portion de sa création record, à Dubaï le 25 février 2021
L'artiste britannique Sacha Jafri, devant une portion de sa création record, à Dubaï le 25 février 2021
1/2
© AFP, Karim SAHIB

publié le mardi 23 mars 2021 à 18h33

Une oeuvre de l'artiste britannique Sacha Jafri, qui détient le record de plus grande peinture sur toile au monde, a été vendue 62 millions de dollars (environ 52 millions d'euros) lors d'enchères à Dubaï, ont annoncé mardi les organisateurs.

Baptisée "The Journey of Humanity" (Le voyage de l'humanité), elle est composée de 70 tableaux qui devaient être vendus indépendamment au fil de l'année au profit de projets caritatifs.

Or un Français habitant Dubaï a acheté l'ensemble: "Je viens d'une famille pauvre et je sais ce que c'est que de n'avoir parfois rien à manger, mais je sais qu'au moins j'avais l'amour de mes parents, l'éducation, le soutien", a déclaré à l'AFP André Abdoune, entrepreneur dans les crypto-devises.

"L'oeuvre était très puissante quand je l'ai vue et, pour moi, séparer les tableaux aurait été une erreur", a expliqué l'ancien courtier en Bourse, qui a également insisté sur les conséquences de la pandémie de coronavirus sur les enfants du monde entier.

"Nous devons réagir donc si je peux apporter ma petite pièce au puzzle, je suis ravi", a-t-il poursuivi.

Les organisateurs de cette vente, qui s'est déroulée dans l'un des sept émirats constituant les Emirats arabes unis, ont précisé que l'oeuvre avait rapporté le double de l'objectif visé par l'artiste.

Sacha Jafri comptait en effet récolter 30 millions de dollars pour financer des initiatives en matière de santé, d'hygiène et d'éducation pour des enfants de régions défavorisées à travers le globe.

L'artiste contemporain de 44 ans espère que son oeuvre, inscrite dans le Livre Guinness des records grâce à ses 1.595,76 m2, va susciter un mouvement humanitaire.

Des enfants de 140 pays ont soumis des oeuvres pour qu'elles figurent dans la création du Britannique, qui l'a achevée fin septembre, peu avant qu'elle ne soit validée comme "La plus grande toile d'art" au monde par la célèbre publication.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.