ALERTE INFO
19:18 Manuel Valls annonce sa candidature à la mairie de Barcelone

Droits TV: la LFP dénonce une diffusion pirate de la L1 par "beoutQ"

Droits TV: la LFP dénonce une diffusion pirate de la L1 par "beoutQ"
Un cameraman lors d'un match de Ligue 1 entre Toulouse et Bordeaux, le 20 août 2016
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 16 août 2018 à 18h20

La Ligue de football professionnel (LFP) a dénoncé jeudi "le piratage illégal de la première journée de Ligue 1 par la chaîne pirate +beoutQ+ basée en Arabie saoudite", déjà mise en cause en amont de la Coupe du monde.

L'instance du football professionnel français "a alerté la Direction générale du Commerce de la Commission européenne du vol de ses droits", assure-t-elle dans son communiqué.

Le réseau pirate connu sous le nom de "beoutQ", qui détourne en la ridiculisant la marque "beIN", utilise un signal d'Arabsat, opérateur majoritairement saoudien, pour retransmettre illégalement depuis octobre 2017 des programmes du groupe qatari. Ce, dans le contexte de vives tensions entre l'Arabie saoudite et le Qatar qui n'entretiennent plus de relations diplomatiques depuis plus d'un an.

La LFP dit avoir "écrit à Arabsat pour lui demander d'empêcher +beoutQ+ d'utiliser ses satellites pour diffuser du contenu volé" ainsi qu'à la Commission européenne "afin d'enquêter sur +beoutQ+ et de presser l'Arabie saoudite à agir et à fermer la chaîne pirate".

Fin juin, Formula One Management (FOM), promoteur de la Formule 1, avait également indiqué que la catégorie reine du sport automobile était victime de piratage de la part de "beoutQ". De son côté, beIN, chaîne basée à Doha, détient les droits particulièrement onéreux de retransmission de nombreux événements sportifs, dont la Coupe du monde en Russie par exemple.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU