"Don Quichotte" à Cannes : "Cette décision concerne l'ego de Terry Gilliam et de Thierry Frémaux"

"Don Quichotte" à Cannes : "Cette décision concerne l'ego de Terry Gilliam et de Thierry Frémaux"©CLEMENS NIEHAUS/GEISLER-FOTOPRES / GEISLER-FOTOPRESS

franceinfo, publié le mercredi 09 mai 2018 à 21h06

C'est la fin du suspens à Cannes dans "l'affaire Don Quichotte". L'homme qui a tué Don Quichotte, réalisé par Terry Gilliam, sera finalement projeté à la fin du festival, le 19 mai. Le tribunal de grande instance de Paris a tranché mercredi 9 mai.

Le producteur portugais du film Paolo Branco, qui avait saisi la justice pour éviter la diffusion du long-métrage, ne décolère pas. "Cette décision ne concerne que la passage à Cannes, explique-t-il. Au fond cette décision concerne l'ego de Terry Gilliam et l'ego de monsieur Thierry Frémaux, qui a une énorme responsabilité dans tout ça. Sa sélection à Cannes a pollué toute cette situation." Paolo Branco règle ainsi ses comptes avec le cinéaste et le délégué général du festival. 

Arrêt de la cour d'appel prévu le 15

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.