Des anciens d'iTELE lancent un nouveau site, Explicite

Des anciens d'iTELE lancent un nouveau site, Explicite

Olivier Ravanello dans l'émission "Vol de Nuit" pour son livre "L'oeil de Moscou" sur TF1, à Paris le 11 février 2008

AFP, publié le jeudi 05 avril 2018 à 21h57

Le projet mûri pendant de longs mois par les anciens journalistes de la chaîne d'information iTELE a éclos: ils ont lancé jeudi un nouveau site d'information sur abonnement, Explicite, porteur d'une vision multimédia et pédagogique de l'actualité.

Explicite se présente comme un média "familial, mobile, et adapté aux nouveaux modes de vie" et veut permettre au lecteur de "plonger dans l'actualité tout en développant sa culture générale", expliquent ses fondateurs dans un communiqué. 

Sur la plupart des contenus, le lecteur peut activer un "bouton de connaissance" pour accéder à des définitions, des références historiques, photos et infographies, fournies par Larousse, l'Institut national de l'audiovisuel, la collection Que Sais-je, et l'AFP, et qui doivent permettre "de mieux comprendre l'actualité". 

"C'est dans notre culture +télé+ de vouloir parler à tout le monde", a souligné à l'issue d'une conférence de presse le directeur de publication d'Explicite, Olivier Ravanello, spécialiste de l'international et ancien président de la Société des journalistes d'iTELE.

Quelques semaines après la grève historique qui avait paralysé fin 2016 la chaîne d'info du groupe Canal+, rebaptisée ensuite CNews, une cinquantaine d'ex-journalistes d'iTELE réunis sous le nom des "Journalistes associés" avaient lancé le projet d'Explicite, avec le soutien financier de nombreux internautes. 

Pour son lancement, Explicite proposait jeudi des nouvelles du jour accompagnées d'enquêtes (sur le Soudan du Sud et sur Benoît Hamon), d'une longue interview de l'ex-Garde des sceaux Christiane Taubira, de podcasts ou encore d'un documentaire sur la Russie. 

Via des "carnets de route" en vidéo, Explicite propose aussi d'emmener ses abonnés "à la rencontre des Français pour montrer les réalités, la complexité et la modernité de la société française", avec un premier épisode à la frontière italienne, dans les Alpes-Maritimes. Le site se réserve le luxe de choisir le média qui convient au mieux à chaque sujet, a souligné Olivier Ravanello.

D'abord pensé pour être diffusé gratuitement sur les réseaux sociaux, le site a finalement choisi un modèle sans publicité mais payant. "L'information n'est pas gratuite, et les utilisateurs ont besoin d'une frontière nette entre information et contenus de marque", a indiqué son cofondateur. 

Les articles du site ne sont accessibles que sur abonnement au prix de 11,99 euros par mois, via PC, mobile, tablettes, ou TV connectées.  

Ambitieux, le site vise 35.000 abonnés pour atteindre l'équilibre financier avec les  17 journalistes qu'il emploie, aidés par quatre contributeurs réguliers et des pigistes en France et à l'étranger. 

Le capital d'Explicite est détenu en majorité par les journalistes fondateurs, rejoints par une dizaine d'investisseurs dont le financier Guillaume Rambourg, précise Explicite.

Le site a levé 1,5 million d'euros lors d'un premier tour de table et devrait lancer bientôt une deuxième collecte de fonds équivalente.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.