Dany Boon est «ravi» de payer ses impôts en France

Dany Boon est «ravi» de payer ses impôts en France

Dany Boon explique qu'il aurait pu monter une structure au Luxembourg pour payer ses impôts.

A lire aussi

leparisien.fr, publié le samedi 31 mars 2018 à 12h50

Le réalisateur de « La ch'tite famille » affirme aussi avoir une feuille d'imposition à deux chiffres en millions d'euros.

Encore un carton pour Dany Boon. Avec plus de 5 millions d'entrées, son dernier film « La ch'tite famille » est pour l'instant le deuxième plus gros succès de l'année 2018 derrière « Les Tuche 3 ». Invité de « C à vous » vendredi sur France 5, le réalisateur a été interrogé sur la manière dont il paye des impôts sur les rentrées financières de ces succès.

S'il vit aux Etats-Unis, en Californie, l'humoriste s'est dit « ravi » de verser de l'argent au fisc hexagonal. « Je voulais payer mes impôts en France », a-t-il expliqué, tout en glissant qu'un expert-comptable lui avait proposé de monter une structure au Luxembourg pour contourner le système. Dans un entretien avec les lecteurs du Parisien en février, il avait raconté avoir remercié l'auteur de l'idée.

Sa feuille d'imposition affichée dans son bureau« C'est la première fois de ma vie, et la seule pour l'instant, où j'ai une feuille d'impôt à deux chiffres en millions d'euros, a poursuivi Dany Boon. Je l'ai accrochée dans mon bureau. Quand les gens venaient, ils me disaient : « C'est faux ? ». Je leur disais que non. Finalement, je l'ai enlevée. »

Dans l'entretien accordé aux lecteurs du Parisien, l'acteur avait évoqué son rapport à l'argent. « Quand j'ai commencé à gagner plus que mes parents en une vie, j'ai eu honte. J'ai acheté une maison à ma mère, un appart beaucoup trop grand à Paris. J'avais tendance à dilapider. Aujourd'hui, j'ai un rapport très sain à l'argent. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.