CopyComic, la bête noire qui fait trembler les humoristes français

CopyComic, la bête noire qui fait trembler les humoristes français©Wochit

publié le vendredi 08 février 2019 à 17h35

Depuis plus d'un an, il est devenu le pire ennemi des humoristes qui tenteraient de plagier certains confrères pour leurs spectacles. Avec ses vidéos où il met les fautifs devant leurs responsabilités, CopyComic suscite la curiosité.

BFMTV a pu s'entretenir avec lui.

S'il y a bien un humoriste que CopyComic a dans le viseur, c'est Gad Elmaleh. Au total, le youtubeur met en lumière une vingtaine de minutes où il compare certains sketchs à ceux d'illustres prédécesseurs. Et ce dans deux vidéos publiées les 28 janvier et 5 février derniers. Dans la foulée de ces révélations, le comédien a été banni d'une salle de spectacle québécoise. D'autres comme Mathieu Madénian, Olivier de Benoist ou encore Michael Youn en ont fait les frais.

Tout avait commencé en octobre 2017 avec Tomer Sisley. CopyComic avait créé en montage mettant en lumière le plagiat d'une quinzaine d'humoristes, là encore américains. Le metteur en scène du comédien s'était plaint au journal Le Monde : "C'est la volonté malveillante d'un personnage anonyme. Il a posté plus d'une centaine de tweets en quatre jours sur Tomer Sisley, c'est un déferlement."


Mais ce qui énerve le plus CopyComic, c'est la même excuse employée par chaque humoriste : "L'hommage, c'est l'argument le plus ridicule qui soit. C'est une sorte de bouclier magique 'anti-reproche'. Que ceux qui font cela assument. L'hommage, c'est la version de 'mon chien a mangé mon devoir' pour certains humoristes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.