Concert inédit du bagad de Lann Bihoué aux pyramides de Guizeh

Concert inédit du bagad de Lann Bihoué aux pyramides de Guizeh
Le bagad de Lann Bihoué, groupe musical de la Marine nationale française, donne un concert devant les pyramides de Guizeh, en Egypte le 21 octobre 2020

, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 17h58

Le bagad de Lann Bihoué, groupe musical de la Marine nationale française, a donné un concert inédit mercredi devant les pyramides de Guizeh à l'occasion de son unique sortie à l'étranger en 2020 en raison du coronavirus.

Le groupe de musique traditionnelle bretonne d'une trentaine de musiciens, ambassadeur de la Marine nationale, est arrivé en Egypte mardi soir à l'occasion des commémorations de la bataille d'El-Alamein (octobre-novembre 1942), près d'Alexandrie (nord).

"On est là pour le rayonnement de la Marine", a expliqué à l'AFP le maître principal Pascal Olivier, le "Penn-bagad", à la fois régisseur, logisticien et directeur de la formation.

Le bagad de Lann Bihoué effectue en temps ordinaire des dizaines de déplacements chaque année pour des concerts, en France et à l'étranger. Mais le groupe formé en 1952 ne s'était encore jamais rendu en Egypte.

La tournée égyptienne sera la "seule sortie à l'étranger que l'on aura faite cette année en raison du Covid", a indiqué le Penn-bagad.

"On n'est pas les plus à plaindre parce qu'on reste militaires, donc on a toujours du travail même si on se produit peu. Mais c'est vrai que ça fait plaisir de pouvoir sortir un peu, montrer ce qu'on sait faire", a confié de son côté Jérôme Allanic, 24 ans, le "Penn-soner" ou chef d'orchestre du groupe.

"Il y a 4.000 ans d'histoire qui nous contemplent ici donc forcément, c'est assez magique!", a-t-il ajouté.

Unique bagad professionnel, Lann Bihoué est composé de quatre types d'instruments ou pupitres: cornemuse écossaise (10), bombarde (12), caisse claire (5) et percussion (3).

Devant les pyramides de Guizeh, le groupe a joué aux côtés d'une fanfare militaire égyptienne, elle aussi équipée de cornemuses.

La Marine nationale française effectue régulièrement des exercices avec la marine égyptienne.

Les deux flottes possèdent des équipements identiques. Ainsi la France a vendu deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) au Caire en 2015 pour environ 950 millions d'euros, grâce à un financement saoudien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.