Cinéma africain: les échos du Fespaco de Ouagadougou

Chargement en cours
Deux participants à la cérémonie d'ouverture du Fespaco samedi 16 octobre 2021 à Ouagadougou
Deux participants à la cérémonie d'ouverture du Fespaco samedi 16 octobre 2021 à Ouagadougou
1/2
© AFP, Issouf SANOGO

publié le lundi 18 octobre 2021 à 11h35

Echos du 27e Festival international de cinema et de télévision de Ouagadougou (Fespaco), le plus grand d'Afrique qui s'est ouvert samedi pour une semaine.

- RESILIENCE

"La tenue de cette biennale du cinéma africain, dans un double contexte de défis sécuritaire et sanitaire, témoigne de la résilience et de l'abnégation du peuple burkinabè", a estimé dimanche le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré. 

- COOPÉRATION

 "Il y a en France une très grande diaspora africaine, des binationaux, des nationaux ou des Africains. Il était important pour nous d'envoyer ce message d'amitié et de continuer de travailler sur une collaboration, sur une coopération qui soit à la hauteur des enjeux du Fespaco", a déclaré la ministre française de l'Egalité, Elisabeth Moreno, présente à Ouagadougou.

"Le Fespaco est festival reconnu non seulement au niveau de tout le continent africain mais au-delà du continent, en Europe et au niveau mondial" et il "me semblait tout à fait important, puisque notre ministre de la Culture ne pouvait être là, que je sois là".

- CONSECRATION

Une statue de bronze grandeur nature du cinéaste sénégalais Alain Gomis, double lauréat de l'étalon d'or de Yennenga (2013 et 2017), récompense suprême du Fespaco, a été dévoilée sur l'avenue de la colonne des Étalons, où trônent déjà celles d'une dizaine de laureats du grand prix du Fespaco. 

"C'est un sentiment de fierté pour cette double consécration. Quand je vois sur cette avenue une statue de Sembène Ousmane, un des pionniers du Fespaco, et un jeune talent comme Alain Gomis, cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie, que le cinéma africain est encouragé", s'est réjoui Abdoulaye Diop, ministre de la Culture du Sénégal, pays invité d'honneur du Fespaco. 

- GALA DES CELEBRITES

Organisé depuis 2017 en marge du Fespaco, le gala des célébrités déroule le tapis rouge aux cinéastes et acteurs du monde sportif, de la mode et de la musique. Dans l'enceinte de l'hôtel de ville de Ouagadougou, plusieurs célébrités ont reçu des trophées d'hommage dont les Burkinabè Serge Henry, acteur, et Iron Biby, "l'homme le plus fort du monde" .

Le styliste ivoirien Pathé'O et la costumière sénégalaise Oumou Sy ont également été célébrés lors de la soirée qui vise à "susciter un grand intérêt médiatique pour le rayonnement du Fespaco et de la ville de Ouagadougou", selon sa principale initiatrice, Georgette Paré. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.