Christophe: "il faut être un peu flambeur"

Christophe: "il faut être un peu flambeur"
Christophe photographié le 11 décembre 2019 à Paris
A lire aussi

, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 07h28

"Il faut être un peu flambeur pour faire ce qu'on fait, c'est pas du sûr tout le temps": Christophe, le "beau bizarre", poursuit une œuvre à nulle autre pareille, avec un second opus de duos - Arno, Laetitia Casta, etc - qui sort ce vendredi. 

"C'était un disque prévu en un volume normalement, mais il n'y a rien de normal et ça a chaviré en deux volumes", confie-t-il à l'AFP, dans une pose dont il a le secret, assis jambes croisées, blouson à moitié revêtu, laissant volontairement un bras à nu.

"La chanson qui a fait que cette création a pris du retard, et deux volumes, c'est Aline, c'est encore une fois à cause d'elle". Le principe, déjà exploré dans "Christophe etc. Vol. 1", c'est de chanter en duo des morceaux de son répertoire avec de nouveaux habillages sonores. Le casting du premier volet était solide - Etienne Daho, Camille, etc - et le second chapitre ne déçoit pas non plus. 

Mais qui allait hériter d'"Aline" - classique absolu - pour le volume 2? Le défi en a effrayé plus d'un: "je ne vais pas donner de noms de mecs du showbiz qui m'avaient promis, mais qui n'ont pas été au bout...". "Je pensais à des gens moins proches de moi, je ne voulais pas de femme, je voulais un mec, ça a duré pas mal de temps, raconte-t-il derrière ses lunettes à verres fumés bleus. C'est une fille qui, sur un bateau l'été - je fais du bateau - m'a dit +pourquoi ne pas demander à Philippe Katerine?+". "Il a dit oui tout de suite, c'est une belle rencontre". 

- "Un moment de vie" -

Avec le monument belge Arno - sur "Paradis perdus" - ce fut "un moment de vie". Christophe est allé à Bruxelles pour "deux-trois jours de tout ce qu'on peut aimer: cette petite bulle où on fait rentrer quelqu'un. Un truc se passe, se transforme en ballon qui s'envole vers le ciel et c'est notre histoire un peu à nous deux".

"Le Beau bizarre" a été attribué à Arthur Teboul, chanteur de Feu Chatterton !, vu récemment très à l'aise sur scène en guest d'un concert de Stephan Eicher à Paris. "Arthur, il a quand même dans sa tête un film un peu bizarre", justifie le noctambule de 74 ans, qui s'était levé tôt, cette fois, pour une séance vidéo et photos pour l'AFP vers 18h00.

Il n'y a pas que des voix masculines dans cet album. On retrouve Jeanne Added pour une "Petite fille du 3ème" très électro et très réussi. La chanteuse à la coiffure platine raconte à l'AFP ces échanges "de nuit avec Christophe, dans son appartement, qui ressemble plus à un musée, avec une collection magnifique, comme une installation de sa vie, c'est hyper beau, hyper touchant", qui ont conduit à l'enregistrement de ce titre. 

- "J'ai eu des beaux bas" -

Laetitia Casta est elle assez bluffante sur "Daisy". "Elle a plein de possibilités, je la connais bien, elle peut surprendre, je pense que je referai des choses avec elle, se réjouit Christophe. Elle est habitée par quelque chose de fort". On trouve encore Julien Doré, Pascal Obispo ou Juliette Armanet sur une "Boule de flipper" à l'origine chantée dans les années 1980 par Corynne Charby.

Et dire que Christophe n'a "jamais aimé les duos"... "Mais je me suis dit, je vais passer des moments avec Laeticia (Casta), Sebastien (Tellier, sur le premier volume) et je ne sais pas si ça ressemble vraiment à des duos, je laisse vachement la place à l'autre. C'est une expérience". 

"Et puis je n'ai pas fait de +copier-coller+ sur la musique, j'ai vraiment travaillé, je ne dis pas que j'ai souffert, mais des fois j'en ai +chié+. Je connais mes hauts et mes bas, j'ai eu des beaux bas". Infatigable, il travaille déjà sur "un nouvel album original, 10 chansons, pas plus, qui a bien démarré aussi. Je suis heureux". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.