BuzzFeed va diffuser ses contenus en Chine

BuzzFeed va diffuser ses contenus en Chine

Le média américain BuzzFeed va diffuser ses contenus sur l'internet chinois, grâce à un accord avec le groupe exploitant la populaire plateforme d'informations Toutiao

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 12h12

Le média américain BuzzFeed va diffuser ses contenus sur l'internet chinois, grâce à un accord avec le groupe exploitant la populaire plateforme d'informations Toutiao -- une coopération rare pour un média occidental, à l'heure où Pékin durcit sa censure sur le web.

BuzzFeed s'est choisi comme partenaire le groupe technologique chinois Bytedance, lequel revendique 200 millions d'usagers quotidiens actifs, selon un communiqué des deux groupes diffusé vendredi.

Bytedance pourra désormais distribuer en Chine les contenus et vidéos du site d'informations américain sur ses propres plateformes, en particulier sur sa très populaire application Jinji Toutiao, un agrégateur de contenus hautement personnalisable grâce à de puissants algorithmes.

"Nous sommes impatients d'interagir avec le public chinois (...) et d'en apprendre davantage sur ce qu'ils aiment, comment ils utilisent nos contenus et ce qu'ils aimeraient y voir", s'est enthousiasmé Scott Lamb, vice-président de BuzzFeed International.

Aucun détail financier n'a été livré.

Créé en 2006, BuzzFeed est devenu un acteur d'importance dans le monde de l'information en ligne grâce notamment à certains contenus devenus viraux et créant le "buzz", ainsi qu'à sa capacité à générer du trafic via les réseaux sociaux.

Mais nombre de réseaux sociaux mondiaux -- à commencer par Facebook, Twitter et Instagram, cruciaux pour la diffusion des contenus de BuzzFeed -- ne sont pas accessibles en Chine, où ils sont bloqués sur le web local par une censure draconienne.

Les contenus de BuzzFeed vont d'enquêtes fouillées et de sujets politiques potentiellement sensibles à une couverture beaucoup plus légère des célébrités et modes de vie, en passant par les populaires recettes gastronomiques en vidéo de la franchise "Tasty".

Mais Bytedance pourrait s'efforcer de sélectionner soigneusement ce qu'il diffuse pour éviter les foudres des censeurs chinois.

La plateforme Toutiao avait déjà été ciblée fin décembre par l'administration chinoise chargée du cyberespace, qui lui avait demandé de supprimer certaines rubriques accusées de "diffuser des contenus pornographiques et vulgaires" et "exerçant une influence nuisible".

Avec plus de 700 millions d'internautes, la Chine est un marché tentant pour BuzzFeed, qui traverse une période de vaches maigres et a dû renoncer à s'introduire en Bourse, après avoir annoncé en novembre le licenciement d'environ 100 de ses quelque 1.700 employés.

L'audience chinoise pourrait lui redonner un nouveau souffle à l'international, sans risque financier trop important dans l'aventure. En 2016, BuzzFeed avait déjà lancé une édition japonaise de son site en collaboration avec Yahoo Japan.

De son côté, Bytedance ne cache pas ses ambitions internationales, espérant percer à l'étranger grâce à la version étrangère de Toutiao, baptisée TopBuzz, qui se fonde sur l'intelligence artificielle pour sélectionner des informations, vidéos et contenus propres à chaque utilisateur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - BuzzFeed va diffuser ses contenus en Chine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]