Avignon 2019: fréquentation toujours record, le festival défend sa programmation

Avignon 2019: fréquentation toujours record, le festival défend sa programmation
Dans les rues d'Avignon, le 4 juillet 2019, au premier jour du festival de théâtre

AFP, publié le mardi 23 juillet 2019 à 16h38

Le festival d'Avignon 2019 a affiché une fréquentation record identique à 2018 (95,5% de taux de remplissage), le directeur de la prestigieuse manifestation théâtrale défendant sa programmation face à des critiques qui ont regretté le manque de gestes artistiques forts.

Olivier Py, directeur depuis 2013 et dont le mandat s'achève en 2021, a par ailleurs annoncé lors d'une conférence de presse mardi que le "fil rouge" de l'édition 2020 sera "Eros et Thanatos", le désir et la mort. "Ça sera moins sociétal et politique, ça traitera de la question du corps, du désir", a précisé M. Py à l'AFP.

Interrogé sur les critiques qui estiment qu'il donnait la priorité aux enjeux politiques dans son choix des pièces au détriment du geste artistique, il a souligné que "le théâtre est politique, même si ça en gêne certains".

"Il y a eu des spectacles attendus qui n'étaient pas forcément les plus faciles mais j'ai vu par ailleurs un grand nombre de triomphes qui ont été reçus par des standing ovations", a-t-il estimé, en référence notamment au spectacle de la Brésilienne Christiane Jatahy qui a fait un parallèle entre l'Odyssée d'Ulysse et les migrants ou à la pièce du Russe Kirill Serebrennikov sur le photographe chinois censuré Ren Hang.

"C'étaient des propositions d'artistes qui reflétaient une image du monde. Ce n'est pas le directeur qui en a décidé ainsi", a-t-il indiqué, se disant "fier de la cohérence intellectuelle de la programmation".

"Les spectacles bien que très éloignés formellement, se répondaient les uns les autres", a-t-il ajouté.

Au total, 106.700 billets ont été délivrés contre 109.493 à la vente, soit une fréquentation de 95,5%. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.