Art Paris Art Fair invite la Suisse pour fêter ses vingt ans

Art Paris Art Fair invite la Suisse pour fêter ses vingt ans

Reflets de visiteurs dans l'oeuvre de Simon Deppierraz à "Art Paris Art Fair", jusqu'au 8 avril 2018

AFP, publié le samedi 07 avril 2018 à 08h26

142 galeries de 22 pays et pour invitée d'honneur la Suisse, pays particulièrement actif dans l'art contemporain: Art Paris Art Fair fête ses 20 ans jusqu'à dimanche soir au Grand Palais, à Paris.

Art Paris Art Fair compte cette année 48% de galeries nouvelles et 44% de galerie étrangères. Avec de nouveaux venus comme le Canada, le Portugal, la Russie, le Koweït, la République tchèque et l'Arabie saoudite.

Pour les 20 ans de la foire, son commissaire général Guillaume Piens a demandé au critique d'art François Piron de choisir 20 artistes français parmi les projets des galeries participantes. Une sélection, où émergent à côté de noms connus - Bernard Rancillac (Galerie Françoise Livinec), Roland Topor (Galerie Vallois) -  des artistes un peu oubliés et à redécouvrir : Frédéric Pardo (Galerie Loevenbruck) et ses toiles psychédéliques des années 1970, Hessie et ses broderies et collages féministes (Galerie Arnaud Lefebvre), ou Blek le Rat (Galerie Ange Basso), pionnier de l'art urbain dans les années 1980. 

"Ce regard sur la scène française  (...) ne prétend à aucune exhaustivité ni représentativité, et affiche avant tout une subjectivité, un principe de curiosité et de plaisir au sein des propositions des galeries françaises et étrangères", explique François Piron. 

Quant à la Suisse, représentée par une quinzaine de galeries, elle "est en même temps très proche et très loin", dit volontiers Guillaume Piens qui a cette fois confié à Karine Tissot, historienne de l'art, le soin de choisir "une centaine d'artistes suisses modernes, contemporains et émergents représentés aussi bien par des galeries suisses qu'européennes".

Un best of complété par la collection Helvetia, l'une des plus importantes en Suisse (plus de 1.700 œuvres de 400 artistes) qui présente de jeunes talents peu connus en France. 

"Entre goût de l'épure et humour décalé, la scène artistique suisse est prolifique et diverse à l'image d'un pays qui se trouve à la croisée de différentes traditions et cultures européennes", confie Karine Tissot.

A (re)découvrir, l'univers de Tilt (Kolly Gallery), artiste street art, qui aime casser les codes, les effets de perspective de Thomas Huber (Ditesheim & Maffei) ou les projections numériques sur la façade du Grand palais de trois jeunes créateurs: Camille Scherrer, Alan Bogana et Yves Netzhammer.

"Avec un musée pour 7.630 habitants et plus de 270 espaces partiellement ou entièrement consacrés à l'art contemporain, la Suisse se place en tête de liste en termes de densité de l'offre culturelle", souligne Karine Tissot. Art Basel, rappelle-t-elle aussi, est aussi la foire d'art contemporain la plus fréquentée au monde.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.