Angoulême : la bonne santé du dessin animé

Angoulême : la bonne santé du dessin animé

Le Parisien, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h08

Avec ses dizaines d'écoles et de studios d'animation, Angoulême a tout misé sur l'image. L'industrie recrute et va même chercher les jeunes talents jusque sur les bancs de l'école.

Le plein emploi, ou presque ! Dessins animés, courts et longs-métrages : la filière de l'animation embauche à tour de bras. « Nous recevons trois offres d'emploi par étudiant », assurent Marie et Thomas Debitus, les fondateurs de l'Atelier, une école basée à Angoulême (Charente). Place forte de la bande dessinée avec son festival international*, la cité charentaise s'est aussi taillé, en moins de deux décennies, une solide réputation au cœur de l'industrie mondialisée de l'animation. Douze écoles y forment près de 1 200 étudiants, des jeux vidéo à l'animation, en passant par la…

Lire la suite sur Le Parisien

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Angoulême : la bonne santé du dessin animé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]