«AAAAAHH !», chair de poule au pot façon grand-mère

Libération, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 19h46

Cette 72e édition du Festival étant consacrée à la thématique du genre, rendons-lui hommage en allant assister, précisément, à un spectacle de genre. Nous aurions pu savourer le travail des Trois Hypnotiseurs, qui en guise de teasing endorment des passants en face du Monoprix de l'avenue de la République. Nous avons préféré nous rendre au Grand Pavois pour découvrir après tout le monde AAAAAHH !, la comédie d'épouvante qui en est à son troisième Avignon. Comment avions-nous pu rater cela !

Pour la modique somme de 20 euros, soit cinq de moins que le prix du Théâtre de la mort de Tadeusz Kantor aux éditions l'Age d'homme, le festivalier vit in concreto l'expérience de presque tout ce que le théâtre peut. D'abord, il attend dehors, et a la possibilité de s'asseoir

Lire la suite sur Libération

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU