A Rodez, le musée Soulages fête son millionième visiteur

A Rodez, le musée Soulages fête son millionième visiteur
Le peintre français Pierre Soulages au musée du Louvre, le 10 décembre 2019 à Paris.

publié le vendredi 10 septembre 2021 à 12h06

"Vous êtes le millionième visiteur!" Une famille venue d'Isère a eu la surprise et le plaisir d'être reçue avec les honneurs pour leur première visite du musée Soulages vendredi à Rodez. 

Ouvert au public et inauguré en 2004 par le président François Hollande, le lieu dédié au maître de l'Outre-noir, âgé de 101 ans, a donc dépassé le million de visiteurs.

"Plus que le symbole, c'est une véritable fierté pour Pierre Soulages et toute l'équipe", a indiqué à la presse Benoît Decron, conservateur du musée qui présente des œuvres du célèbre peintre depuis ses débuts, en 1934. 

"Le musée Soulages n'aurait pu voir le jour sans la générosité de Pierre et Colette Soulages qui ont fait confiance à l'agglomération de Rodez pour le porter sur les fonts baptismaux, le construire et le mettre en marche", a-t-il ajouté. 

"Au-delà de la réussite culturelle, c'est la vie sociale et économique du territoire qui a pris de l'ampleur", a-t-il souligné. 

Le conservateur a remis en mains propres une carte de membres à vie de l'association des "Amis du musée Soulages" à la famille iséroise ainsi que divers cadeaux.

"Le musée Soulages apparaît en France et en Europe parmi les établissements qui comptent. Notamment parce qu'il a été pensé et assemblé avec un peintre en activité", s'est félicité le musée dans un communiqué de presse, rappelant qu'en sept années d'existence, quatorze expositions furent organisées. 

Actuellement, deux sont proposées au public: l'une portée par Philippe Geluck et son célèbre chat, l'autre par le plasticien Gilles Barbier. 

"Ce millionième visiteur d'un public très varié, de la famille nombreuse à l'amateur éclairé, de l'Aveyronnais au Japonais, nous invite à poursuivre nos projets pour Pierre Soulages, développer l'offre culturelle, avec et autour de l'œuvre du Ruthénois", explique encore l'équipe du musée, qui reçoit une clientèle à 90% française et 10% étrangère. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.