La question du jour :

Permis de conduire : selon vous, faut-il imposer un examen médical aux plus de 70 ans ?

Oui
Non
Ne se prononce pas

Permis de conduire : selon vous, faut-il imposer un examen médical aux plus de 70 ans ?

La Commission européenne a proposé d’imposer un test médical aux personnes de plus de 70 ans pour pouvoir conserver son permis de conduire. Le gouvernement français n’y est pas favorable. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Le sujet fait du remous au sein de l’Union européenne. A plusieurs reprises, la Commission européenne a proposé l’instauration d’un test médical obligatoire pour les personnes ne plus de 70 ans afin de conserver son permis de conduire. L’Allemagne et l’Autriche avait déjà manifesté leur opposition à ce projet début juin. Ce jeudi 5 octobre, le ministre des Transport, Clément Beaune a affirmé que le gouvernement désapprouvait cette mesure.

"Je veux couper court aux rumeurs. Une discussion a été engagée par la Commission européenne qui pourrait créer ce type d’obligation. Nous n’y sommes pas favorables", a ainsi déclaré le ministre des transports au micro du Sud Radio. Selon lui, cela donnerait l’impression d’avoir une "sorte de permis périmé", alors que pour les personnes âgées, "notamment dans les territoires ruraux", pouvoir conduire est nécessaire.

"Il n’y a pas d’idée qu’il y ait un permis lié à l’âge. La France ne soutient pas l’idée que l’on impose une forme de date de péremption avec un âge pour le permis de conduire", a-t-il ajouté.

Le permis à 17 ans interroge

Une précision nécessaire, pour Clément Beaune, alors que l’eurodéputée Karima Delli a proposé, selon Le Figaro, que "les États membres réduisent à cinq ans ou moins les durées de validité administrative [...] pour les titulaires de permis de conduire résidant sur leur territoire ayant atteint l'âge de 70 ans". Et ce dans le but "d'appliquer une fréquence accrue de contrôles médicaux ou d'autres mesures spécifiques, y compris des cours de remise à niveau", cite encore le quotidien.

En juin, Élisabeth Borne avait annoncé que l’âge légal pour passer le permis allait être abaissé à 17 ans à partir du 1er janvier 2024. Néanmoins, l’organisation ne serait pas encore au point, selon les auto-écoles, au sein desquelles l’inquiétude monte, indique La Provence, jeudi 5 octobre. Et ce notamment en raison de la pénurie de moniteurs qui frappe actuellement le pays.

publié le 7 octobre à 07h00, Théo Rampazzo et Isabelle Hautefeuille, 6Medias

Liens commerciaux