La question du jour :

Souhaiteriez-vous poser une question à Emmanuel Macron ? 




Souhaiteriez-vous poser une question à Emmanuel Macron ? ©Ludovic MARIN / POOL / AFP

publié le mardi 03 août 2021 à 00h00

Alors que les contaminations se multiplient et que les manifestations contre le pass sanitaire deviennent sont de plus en plus violentes, le chef de l'Etat a interrompu ses vacances pour proposer aux Français de lui poser directement leurs questions. 




"Certains d'entre vous entendent de fausses rumeurs, parfois n'importe quoi, il faut bien le dire... Alors j'ai décidé de répondre directement à vos questions." Teint hâlé et T-shirt noir, le président de la République a publié, lundi 2 août, une vidéo artisanale depuis sa résidence estivale du fort de Brégançon (Var) diffusée sur les réseaux sociaux - seul un drapeau français en arrière plan rappelant la solennité de sa fonction. 

Samedi, ils étaient plus de 200.000 manifestants partout en France, selon le ministère de l'Intérieur, à protester contre le pass sanitaire, rassemblements donnant souvent lieu à des outrances, parfois à des violences. De son côté, l'exécutif est à la recherche de sa ligne de crête, entre marginalisation des opposants les plus radicaux et pédagogie envers les indécis.

"Il ne faut pas donner une importance excessive à une minorité violente", a estimé lundi sur RFI le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, tout en reconnaissant qu'il existe "des angoisses sur le vaccin lui-même, sur la façon dont va se passer la rentrée scolaire, se dérouler la mise en place du pass sanitaire". "Ça, nous devons l'expliquer", a-t-il sommé. 

Au-delà, c'est la capacité du mouvement protestataire à s'étendre qui est redoutée, alors que les cortèges ne cessent de grossir au fil des week-ends, en s'en prenant avec toujours plus de véhémence à Emmanuel Macron, laissant craindre des manifestations du type "gilets jaunes". Ultime inquiétude : la décision - toujours incertaine - du Conseil constitutionnel à propos de la loi étendant le pass sanitaire notamment aux bars, restaurants ou trains, attendue jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.