La question du jour :

Allez-vous éviter les lieux où le pass sanitaire est demandé ?




Allez-vous éviter les lieux où le pass sanitaire est demandé ?©JOEL SAGET / AFP

publié le mardi 27 juillet 2021 à 00h00

Le projet de loi étendant l'usage du pass sanitaire a été adopté ce week-end, tandis que le cap des 40 millions de primo-vaccinés a été franchi lundi. 

"40 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin, soit près de 60% de la population (+4 millions en quinze jours). C'est tous ensemble que nous vaincrons le virus.

On continue !", exhorte Emmanuel Macron, lundi 26 juillet sur Twitter. Ce cap est franchi au moment où le Parlement vient d'adopter le projet de loi prévoyant l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour certaines professions, comme les soignants (qui doit s'appliquer mi-septembre). Objectif, faire face au variant Delta, à l'origine de la quatrième vague de l'épidémie.




Ce nouveau texte a été adopté au Parlement dans la douleur, dans la nuit de dimanche à lundi, après plusieurs jours de débats houleux. LFI, le PCF et le RN ont voté contre. La veille, plus de 160.000 personnes sont descendues dans la rue contre un texte jugé "liberticide". La loi doit encore passer le filtre du Conseil constitutionnel, qui rendra sa décision le 5 août. Le gouvernement publiera dans les jours suivants un ou des décrets d'application. 

Par ailleurs, près 50% des Français (33,2 millions) ont un schéma vaccinal complet, selon le ministère de la Santé, un chiffre plaçant la France au-dessus de la moyenne de l'UE (46,4%). "La semaine dernière, plus d'1,8 million de Français ont pris leur rendez-vous de vaccination sur Doctolib. Cela représente un total de 5,4 millions de Français depuis lundi 12 juillet", a indiqué lundi matin la plateforme de prise de rendez-vous médicaux. Le Premier ministre Jean Castex a d'ores et déjà fixé le prochain cap à 50 millions de primo-vaccinés fin août. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.