La question du jour :

Covid-19 : votre avis sur la vaccination a-t-il évolué depuis le début de la crise sanitaire ?




Covid-19 : votre avis sur la vaccination a-t-il évolué depuis le début de la crise sanitaire ?
(Photo d'illustration)

publié le samedi 22 mai 2021 à 07h00

La part de personnes rétives au vaccin a ainsi reculé de 10 points par rapport à janvier 2021 selon les chiffres d'une étude relayés dans Le Monde.

Au début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, il y a cinq mois, la population ne cachait pas sa défiance. La confiance est désormais en nette hausse, selon le dernier baromètre du Cevipof, le centre de recherches politiques de Sciences Po.



Selon les résultats de l'étude, relayés dans Le Monde, le nombre de "vaccino-sceptiques" recule parmi la population.

La part de personnes rétives au vaccin a ainsi reculé de 10 points par rapport à janvier 2021 selon les chiffres de l'étude, rendus publics dans les colonnes du quotidien national vendredi 21 mai.

65% des Français interrogés déclarent ainsi vouloir se faire vacciner contre le virus ou l'avoir déjà été. Cette part est en augmentation de 16 points par rapport à la dernière vague de l'étude, effectuée lorsque la vaccination se lançait à peine dans le pays. A l'opposé, les Français opposés à la vaccination anti-Covid représentent 20% du panel, contre 30% au début de l'année.

43% de la population majeure vaccinée d'une première dose

La situation sanitaire continue de s'améliorer en France. Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est de 20.209, contre 20.750 jeudi, 23.406 il y a une semaine et 31.000 il y a mois. Il faut remonter au 27 octobre pour trouver un total inférieur à 20.000.

Le nombre de nouveaux décès à l'hôpital s'élève à 111, portant le total de morts à 108.466 depuis mars 2020, au début de l'épidémie.

Le nombre de nouveaux cas de contamination confirmés depuis la veille est de 12.800, avec un taux de positivité des tests à 4%.

Par ailleurs, la vaccination poursuit sa montée en régime. Quelque 22,5 millions de personnes (soit plus du tiers de la population totale et 43% de la population majeure) ont eu au moins une injection, et 9,6 millions ont eu les deux (14% de la population totale et 18% de la population majeure), selon le ministère de la Santé.

Le gouvernement vise 30 millions de premières injections à la mi-juin, et a annoncé jeudi qu'il allait avancer de deux semaines, au 31 mai, l'ouverture officielle à tous les adultes de la vaccination.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.