La question du jour :

Présidentielle : souhaiteriez-vous voir une candidature d'Edouard Philippe ?




Présidentielle : souhaiteriez-vous voir une candidature d'Edouard Philippe ?
Edouard Philippe, le 29 septembre 2020.
A lire aussi

, publié le lundi 05 avril 2021 à 07h00

Le très populaire et ancien Premier ministre Edouard Philippe multiplie les interviews pour la sortie du livre "Impressions et lignes claires", coécrit avec son ami Gilles Boyer, à paraître le 7 avril prochain.

Edouard Philippe prendra-t-il part à la présidentielle de 2022 ? L'ancien Premier ministre et actuel maire du Havre était sur le plateau de 20h30 le dimanche sur France 2 dimanche 4 avril.


A la question "A un an de la présidentielle, qu'est-ce que vous allez faire ?", posée par le journaliste Laurent Delahousse, l'ancien Premier ministre a répondu : "Ce que j'aime faire : essayer de participer, avec ce que je pense, avec ce que je crois, au débat public qui, je l'espère, va s'amorcer - aujourd'hui, ce n'est pas vraiment le moment, on le sait bien", a-t-il analysé, faisant référence à la pandémie de Covid-19.

"La crise sanitaire ne peut pas mettre la démocratie entre parenthèses. Il faut, nécessairement, qu'il y ait une réflexion collective, politique, exigeante si possible, sur ce qu'il se passe après. C'est important de dire que le débat d'idées est essentiel dans une démocratie", a continué Edouard Philippe.


Plus populaire que jamais

L'interview de dimanche était l'une des étapes du tour médiatique d'Edouard Philippe, pour la promotion de son livre, "Impressions et lignes claires", coécrit avec son ami Gilles Boyer, à paraître le 7 avril prochain - un livre-récit sur son expérience de Premier ministre.

Débarrassé des chaînes de Matignon et plus populaire que jamais, Edouard Philippe "s'organise" pour peser, entretenant une fébrilité politique et médiatique sur ses ambitions à un an de la présidentielle.

Sa liberté lui a été rendue le 3 juillet 2020, en quittant après trois ans la rue de Varenne, et l'ancien Premier ministre entend en jouir comme bon lui semble, résume son entourage.

Edouard Philippe soigne aussi toute une galaxie de contacts, à coups de SMS enjôleurs à ses anciens ministres, rencontres avec des parlementaires de tous bords, y compris de son ancienne famille de droite (Larcher, Retailleau...), ou encore déplacements sur le terrain chez d'autres maires.

Cet activisme ne manque donc pas d'alimenter les soupçons du côté de la macronie historique, y compris les plus fantasmatiques : Edouard Philippe pourrait-il aller jusqu'à se présenter face à Emmanuel Macron en 2022 ? Serait-il en train de créer sa boutique pour marchander une coalition ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.