La question du jour :

Covid-19 : le non-mea culpa de Macron vous choque t-il?




Covid-19 : le non-mea culpa de Macron vous choque t-il?
Emmanuel Macron, le 25 mars 2021, à Paris

, publié le samedi 27 mars 2021 à 07h00

Lors d'une intervention jeudi 25 mars, le chef de l'Etat a déclaré qu'il ne dressait "aucun constat d'échec" face à la gestion de la crise sanitaire en France.

"Arrogance", "mensonges"... L'opposition a fustigé la déclaration d'Emmanuel Macron à la sortie d'un nouveau conseil européen, jeudi 25 mars, dans laquelle il a refusé tout "mea culpa" malgré le rebond épidémique de Covid-19 qui sévit en France.


Le président de la République a estimé jeudi avoir "eu raison de ne pas reconfiner la France" fin janvier.

"Je peux vous affirmer que je n'ai aucun mea culpa à faire, aucun remord, aucun constat d'échec", a-t-il insisté, alors que les critiques se multiplient face à une forte dégradation de la situation sanitaire en France.

"Bilan. Tout est parfait", a ainsi ironisé Jean-Luc Mélenchon.



"Tout va bien madame la marquise ! Près de 100.000 morts, la France 21e sur 27 en Europe pour la vaccination complète... arrogance", a pour sa part écrit Eric Ciotti, qui estime qu'Emmanuel Macron reste "spectateur de ses fautes".


"Macron, l'homme qui ne doute jamais. J'ignore si quelqu'un d'autre aurait pu faire mieux. On nous aurait peut-être au moins épargné tant d'arrogance. Le Covid-19 a fait 93.405 morts en France", a déploré la sénatrice EELV Esther Benbassa sur Twitter.

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a reconnu mercredi une "erreur" personnelle et demandé "pardon" d'avoir tenté d'imposer ces fermetures aux commerces et offices religieux. "Une erreur doit être appelée une erreur et, plus important encore, elle doit être corrigée et si possible à temps", avait-elle déclaré lors d'une allocution, à l'issue d'une réunion d'urgence avec les dirigeants des Etats-régions allemands.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.