La question du jour :

Le vaccin contre le Covid-19 devrait-il être obligatoire ?




Le vaccin contre le Covid-19 devrait-il être obligatoire ?©Ludovic MARIN / AFP

, publié le mercredi 11 novembre 2020 à 07h00

Alors que les laboratoires Pfizer et BioNtech ont annoncé lundi avoir développé un vaccin efficace contre le virus, le député européen Yannick Jadot (EELV) s'est déclaré favorable à une vaccination obligatoire en France. La Haute Autorité de santé estime au contraire que "cela ne serait pas justifié". 

L'ancien numéro 1 d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Yannick Jadot est favorable à rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire, au lendemain de l'annonce par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech de l'efficacité de leur candidat vaccin. "Oui", a répondu l'élu, mardi sur Franceinfo, à une question sur l'obligation d'une vaccination. "A partir du moment où le vaccin sera là, j'espère que tout le monde ira se faire vacciner," a-t-il ajouté. 



Un avis que ne partage pas la Haute Autorité de santé (HAS). Elle juge que "la vaccination contre la Covid-19 ne devrait pas être obligatoire, ni pour la population générale, ni pour les professionnels de santé. En effet, dans le cadre d'un calendrier de livraison des doses de vaccin mal connu et - à ce stade - du manque de recul sur les futurs vaccins ainsi que sur leur capacité à limiter la contagion du virus, cela ne serait pas justifié". 

L'autorité sanitaire a publié lundi un "projet de recommandations intermédiaires sur la mise en oeuvre de la campagne de vaccination", estimant que "transparence, pragmatisme et flexibilité sont les clés d'une campagne efficace". Elle appelle notamment à tirer les leçons de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1.

La HAS ouvre jusqu'au 30 novembre une "consultation publique" auprès des "principaux acteurs du champ de la vaccination" sur ces recommandations provisoires, qui portent sur les "modalités organisationnelles" et les "grands principes de l'information" de la population. 

Selon un sondage Ipsos publié en septembre, la France se situe parmi les pays où l'intention de recourir au vaccin est la plus faible. Ils ne seraient ainsi que 59% à se faire vacciner contre le Covid-19 dans l'Hexagone, contre 74% au niveau mondial. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.