La question du jour :

Seriez-vous favorable à un reconfinement préventif ?




Seriez-vous favorable à un reconfinement préventif ?
La place du Commerce, à Nantes, déserte durant le confinement.

, publié le lundi 28 septembre 2020 à 07h00

Tandis que les nouvelles mesures sanitaires provoquent des contestations, notamment parmi les patrons de restaurants et de bars, des voix se sont élevées ces derniers jours pour aller plus loin encore. Jusqu'au reconfinement ?  

Un reconfinement préventif, pour sauver Noël ? C'est l'idée défendue par Esther Duflo et Abhijit Banerjee, prix Nobel d'économie, dans une tribune au Monde. Selon eux, le mérite de leur solution consiste "à prendre de l'avance sur le virus" et celle-ci "pourrait, être perçue comme le prix à payer pour une récompense immédiate, un effort collectif pour sauver Noël...".



L'hypothèse a pour l'instant été balayée par le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Ce qui arrivera à la fin du mois d'octobre (date des vacances de la Toussaint, ndlr) dépend de ce que nous ferons dans les prochains jours et les prochaines semaines", a déclaré le ministre, interrogé dans "Le Grand Jury" RTL-Le Figaro-LCI, dimanche 27 septembre. 




"Je ne me projette pas à dans deux mois pour faire des plans sur la comète", a déclaré le ministre. "Je me projette au jour le jour avec mes batteries de chiffres (...), les retours de terrain, afin de proposer aux Français le chemin le plus sûr pour éviter le confinement et qu'ils puissent passer des fêtes de famille dans de bonnes conditions. Ca ne passera pas par un confinement anticipé de trois semaines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.