La question du jour :

Présidentielle 2022 : les écologistes peuvent-ils viser le second tour ?




Présidentielle 2022 : les écologistes peuvent-ils viser le second tour ?
L'eurodéputé EELV Yannick Jadot, le 24 juin 2020 à Montpellier.

, publié le samedi 22 août 2020 à 07h00

Yannick Jadot sera-t-il le candidat candidat EELV à la présidentielle de 2022 ? Alors que le député européen écologiste a fait savoir qu'il souhaitait une désignation rapide d'un candidat jeudi, le secrétaire national EELV a pris la parole ce vendredi lors des Journées d'été du parti Vert.

Il est pressenti au sein de son parti comme le futur candidat écologiste pour l'élection présidentielle de 2022. Yannick Jadot, député européen EELV pourrait bien être le porte-drapeau d'un "projet fédérateur et bienveillant", pour construire "une écologie de gouvernement", comme l'a affirmé vendredi 21 août Julien Bayou.

Le secrétaire national du parti s'est exprimé lors des Journées d'été des écologistes qui ont lieu jusqu'à samedi à Pantin. "On me parle 'désignation', moi je parle projet", a-t-il expliqué, faisant allusion aux récentes déclarations de Yannick Jadot, qui souhaite une désignation rapide, "avant janvier" du candidat écologiste à la présidentielle. Le député européen avait assuré jeudi à l'AFP se "préparer" à une possible candidature.


"Enjeu crucial des régionales et départementales"

"Pour être durable, la construction politique se fait sur le temps long" et "c'est pour ça que chaque étape électorale est importante et nous permettra d'ancrer un peu plus l'écologie dans les territoires et le paysage politique", a plaidé le numéro un d'EELV.

Après les sénatoriales de septembre, il y aura "l'enjeu crucial des régionales et départementales", en 2021, qui est "une étape décisive pour, après-demain, offrir une alternative heureuse au pays", en 2022.

Pour "construire cette écologie de gouvernement" et son "projet fédérateur et bienveillant",  il faut "se dépasser" et apprendre à "travailler en commun avec les autres forces, comme nous le faisons" à Pantin, a ajouté Julien Bayou, devant les représentants des cinq autres partis (Alliance écologiste indépendante (AEI), le Mouvement des progressistes, Cap21, Génération écologie et Générations), qui co-organisent, de manière inédite, cette 36e rentrée politique des Verts. 

"On aura besoin de toutes et tous pour mener la révolution de velours dont la planète a besoin, pour une prospérité sans croissance", a-t-il également affirmé. "Nous devons patiemment construire ce projet rassembleur et collectif pour convaincre et gagner", a-t-il souligné.

Dans une sorte d'avertissement à Yannick Jadot, le numéro un d'EELV a cité Michael Jordan, joueur de basket-ball américain et "l'un de plus grands sportifs de tous les temps: 'le talent permet de gagner des matches, mais l'esprit d'équipe et l'intelligence collective permettent de gagner les championnats'". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.