La question du jour :

Coronavirus : faut-il envisager un reconfinement généralisé ?




Coronavirus : faut-il envisager un reconfinement généralisé ?
Jean Castex à Roubaix, le 3 août 2020.

, publié le mardi 04 août 2020 à 07h00

L'épidémie regagne en puissance dans plusieurs régions de France et européennes, laissant craindre une deuxième vague.

Il n'en était jusque-là pas question. Le gouvernement était même formel : il n'y aurait plus de reconfinement total de la population en France. Et pourtant, lundi 3 août, le Premier ministre Jean Castex a évoqué la possibilité, en estimant qu'il fallait tout faire pour l'éviter.

Lors d'une visite à Lille, où s'applique désormais le port du masque obligatoire dans des "lieux publics ouverts", il a appelé les Français à "ne pas baisser la garde" face au Covid-19 pour éviter "un reconfinement généralisé". Alors que la métropole lilloise fait face, comme d'autres régions françaises et européennes, à un regain de l'épidémie, le Premier ministre a appelé "chaque Française et chaque Français à rester très vigilant". "Le virus n'est pas en vacances. Nous non plus", a lancé l'ancien "Monsieur déconfinement" à l'issue de sa visite à Lille et à Roubaix.


"Il faut nous protéger contre ce virus, surtout sans faire arrêter la vie économique et la vie sociale, c'est-à-dire en évitant la perspective d'un reconfinement généralisé", a mis en garde le chef du gouvernement.

Le nombre de patients hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril (avec 29 nouvelles admissions au cours des dernières 24H), et 29 nouveaux décès ont été enregistrés parallèlement, selon un communiqué lundi de la Direction générale de la Santé (DGS). En revanche, 556 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés dans les dernières 24 heures, a rapporté la DGS, soit moins que les jours de la semaine précédente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.