La question du jour :

Gestes barrières : constatez-vous un relâchement autour de vous ?




Gestes barrières : constatez-vous un relâchement autour de vous ?
Photo d'illustration

publié le lundi 27 juillet 2020 à 07h00

Obligation du port du masque, appel à la vigilance, recommandations sur les vacances à l'étranger : le gouvernement français multiplie les mesures et les déclarations pour empêcher tout relâchement dans la "guerre" contre le Covid-19. Dans un entretien au Parisien mis en ligne samedi soir, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait part de sa préoccupation. Et en a appelé à la responsabilité de la jeunesse en particulier.

 




"Lors des campagnes de dépistage massif", on remarque "que les patients sont jeunes, plus jeunes que lors de la précédente vague", indique-t-il. 

"Le taux d'asymptomatiques est, lui, extrêmement élevé", a expliqué le ministre. "C'est le cas particulièrement en Île-de-France où l'on voit arriver des jeunes qui ont été infectés sans qu'on sache comment", poursuit-il. "Sans doute que les personnes vulnérables et âgées ont conservé un niveau de prudence élevé alors que les jeunes, eux, font moins attention", avance-t-il pour expliquer le phénomène. "C'est ce que l'on constate notamment lors des rassemblements festifs et surtout familiaux à l'origine de clusters", ajoute-t-il.

Même s'il dit comprendre "parfaitement leur besoin de changer d'air et de souffler", "le virus, lui, ne prend pas de vacances", rappelle Olivier Véran qui en appelle "à la jeunesse pour qu'elle soit vigilante". 

Dans le Morbihan, l'apparition d'un cluster illustre bien ce relâchement. À Quiberon, cette semaine, 19 cas ont été détectés à la suite d'une soirée dans un bar. La préfecture a ordonné la fermeture administrative de l'établissement et la mairie ferme depuis ce dimanche 27 juillet plages et parcs de la commune de 21 heures à 7 heures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.