La question du jour :

Covid-19 : avez-vous renoncé à partir en vacances ?




Covid-19 : avez-vous renoncé à partir en vacances ?
Jean Castex en visite à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle vendredi pour annoncer les nouvelles mesures contre le coronavirus.

publié le samedi 25 juillet 2020 à 07h00

Les Français ont retrouvé, avec la fin du confinement, une partie de leur liberté de déplacements. Il reste les contraintes et les incertitudes qui pèsent sur les voyages à l'étranger, encore amplifiées par les dernières mesures prises par le gouvernement.

C'est à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle que le Prermier ministre Jean Castex a choisi d'annoncer la nouvelle batterie de mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

Et pour cause, elles consistent surtout en un durcissement des règles de déplacement international.




Les tests de dépistage vont être généralisés, avec une attention particulière portée sur les voyageurs en provenance de 16 pays, placés sur "liste rouge", dont les Etats-Unis, Israel, l'Algérie, la Turquie, l'Afrique du sud, le Brésil, le Chili, les Emirats-Arabes-Unis, l'Inde, le Mexique, la Serbie, le Qatar, le Monténégro, le Pérou et le Koweit. Pour ces pays, les voyageurs "devront disposer d'un test attestant qu'ils ne sont pas porteurs du virus". Le Maroc ne figure pas à ce stade dans la liste contrairement à de premières informations données de source gouvernementale. Dans les aéroports, "3000 personnes seront testées par jour", a promis le Premier ministre.

Par ailleurs, Jean Castex a "vivement recommandé" aux Français de ne pas se rendre en Catalogne, touchée par une recrudescence des cas de Covid-19. Hors d'Europe, de nombreux pays continuent de maintenir leurs frontières fermées. C'est le cas dans la plupart des pays d'Amérique du Sud, Venezuela et Mexique mis à part. De la même manière, la majorité des pays africains et asiatiques restent fermés aux Français, tout comme l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.