La question du jour :

Marine Le Pen peut-elle gagner en 2022 ?




Marine Le Pen peut-elle gagner en 2022 ?
Marine Le Pen sur l'île de Sein (Finistère), le 17 juin.

, publié le vendredi 19 juin 2020 à 07h00

Selon l'un de ses anciens soutiens, Robert Ménard, maire de Béziers, élu en 2014 alors qu'il était apparenté au Front national, la présidente du Rassemblement national (RN) "va perdre" à la présidentielle si elle se retrouve à nouveau face à Emmanuel Macron. 

Marine Le Pen peut-elle l'emporter à la prochaine élection présidentielle ? Le maire de Béziers (Hérault) Robert Ménard prédit "une défaite annoncée" de celle dont le parti l'avait aidé à gagner en 2014. "Elle est l'assurance-vie de M.

Macron. Elle est la certitude pour M. Macron, qu'il sera chef de l'État (...) parce qu'elle va perdre", a déclaré Robert Ménard jeudi sur RMC et BFMTV




Selon lui, Marine Le Pen "incarne une opposition protestataire". "Je la trouve courageuse, je la trouve opiniâtre, je lui trouve une énergie, mais elle ne sera pas le prochain chef de l'État", croit-il savoir. "Quand vous aspirez à être chef de l'État (...), il faut être réaliste", estime l'ancien président de Reporters sans frontières, qui souhaite "un visage nouveau" pour diriger la France. 

Chahutée lors de son hommage contesté à De Gaulle 

La présidente du RN a par ailleurs fait parler d'elle ces derniers jours, en raison de son hommage controversé, à l'île de Sein, haut lieu de la Résistance, au général de Gaulle, qui fut longtemps la bête noire du FN. Le maire de l'île n'avait pas souhaité qu'elle assiste jeudi aux commémorations du 80e anniversaire de l'appel du 18 juin 1940. Elle a donc pris de cours les organisateurs en s'y présentant la veille et sans prévenir.

Marine Le Pen s'est rendue mercredi après-midi, à bord d'une petite embarcation, au monument des Forces navales Françaises Libres de l'île, puis y a prononcé un bref discours filmé par CNews, avant de réembarquer pour le continent. Elle a été huée à son départ, des habitants présents sur le port lui tournant le dos. La gerbe qu'elle a déposée au monument a rapidement été enlevée et piétinée.

De Gaulle détesté au FN

La famille politique de Marine Le Pen a longtemps été dans une opposition farouche à de Gaulle et à son héritage politique. De Gaulle a longtemps été détesté au FN, fondé en 1972 notamment par d'anciens collaborateurs de l'occupant nazi et d'anciens partisans de l'Algérie française. "Notre parti s'est construit sur le refus de l'abandon de l'Algérie française et ça reste évidemment une cicatrice", avait expliqué dimanche Marine Le Pen, dans une référence à l'indépendance de l'Algérie actée alors que Charles de Gaulle était à l'Élysée, en 1962. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.