La question du jour :

Masques : pensez-vous être équipé d'ici le 11 mai ?




Masques : pensez-vous être équipé d'ici le 11 mai ?
Le ministre de l'Intérieur visite une usine fabriquant des masques en tissu, mercredi à Annoeullin (Nord).

publié le jeudi 07 mai 2020 à 07h00

C'est l'une des conditions sine qua non du déconfinement : tout le monde devra porter un masque pour se rendre dans certains lieux publics : transports en commun, commerces... "Chaque Français qui en a besoin pourra s'approvisionner en masques", a assuré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner mercredi. Il a néanmoins rappelé qu'"il ne s'agit pas de porter le masque tout le temps" mais "dans les moments qui sont nécessaires", notamment dans les transports.

Alors que le déconfinement doit débuter dans moins d'une semaine, "l'objectif est que chaque Français ait accès à un masque, soit par la distribution commerciale, soit par les collectivités, soit par l'Etat", a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, mercredi 6 mai. "Chaque Français qui en aura besoin, aura la capacité de s'approvisionner en masques", a-t-il assuré lors d'un déplacement à Annœullin (Nord) dans une usine spécialisée dans la production de filtres, reconvertie dans la production de masques grand public.





"Il ne s'agit pas de porter le masque tout le temps, chez soi, dans ses loisirs...", a rappelé Christophe Castaner mais "dans les moments qui sont nécessaires", par exemple dans les transports en commun, où ils seront obligatoires.

Revenant sur les mesures du déconfinement, le ministre a encore une fois rappelé que "nous ne vivrons pas dans les semaines qui viennent comme avant". "Les Français sont responsables, civiques et ils veilleront à ce que tous les efforts faits par le collectif de la nation, ne soient pas perdus par des comportements idiots", a-t-il complété. 

Au cours de sa visite de l'usine Willmark, le ministre a précisé que 1,3 milliard de masques avaient été importés en France "depuis le début de la crise". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.