La question du jour :

Coronavirus : les autorités gèrent-elles bien la crise ?




Coronavirus : les autorités gèrent-elles bien la crise ?
Pour six Français sur dix, Emmanuel Macron et Édouard Philippe gèrent "mal" le dossier (photo d'illustration).

, publié le vendredi 06 mars 2020 à 07h00

Une majorité de Français (58%) estiment que le dossier "est mal géré" par l'exécutif, selon un sondage Elabe pour BFMTV publié mercredi. Toutefois, la propagation du covid-19 soulève moins de craintes qu'il y a une semaine, les sondés se sentant mieux informés. 

La diffusion du Covid-19 est une source d'inquiétude pour 48% des Français, soit une baisse de 5 points en une semaine, précise l'enquête.

À l'inverse, 52% des sondés ne sont pas inquiets (+5 points) - parmi lesquels 42% "pas vraiment" et 10% "pas du tout".

• Inquiétude dans les transports en commun 

En revanche, les Français se disent plus inquiets à l'idée de se rendre dans différents lieux publics : transports en commun (53%), bars ou boîtes de nuit (48%), stades (43%). Ils sont plus sereins pour les musées, cinémas, salons, restaurant, le travail et les bureaux de vote (moins d'un Français sur 4 craint d'y aller), précise le sondage.




Le niveau d'inquiétude est en hausse chez les 65 ans et plus (53%, soit 6 points de plus). Et les femmes (53%) sont légèrement plus préoccupées que les hommes (45%), alors que la maladie fait davantage de victimes chez eux. Ce sont les cadres qui restent les plus inquiets (54%), tandis que les professions intermédiaires (45%), les employés (47%) et les ouvriers (41%) le sont moins. 

• Deux tiers des Français se sentent "bien informés" 

Le sentiment d'être bien informé progresse : 65% se sentent "bien informées", une proportion en hausse de 7 points en une semaine. Et chez les ouvriers, où le sentiment d'être mal informé était majoritaire, "la tendance s'est inversée". 

Mais 58% des Français pensent que le dossier "est mal géré par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Édouard Philippe", une critique majoritaire au sein de toutes les catégories socio-professionnelles en dehors des cadres.

Enfin, les Français sont de plus en plus sceptiques quant à la capacité du pays à faire face à la propagation du virus : 57% ont ainsi le sentiment qu'il n'est pas prêt (+ 5 points).

* Enquête menée du 3 au 4 mars par internet, auprès d'un échantillon de 1.006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.