La question du jour :

Eurovision : le candidat de la France doit-il chanter en français ?




Eurovision : le candidat de la France doit-il chanter en français ?
Franck Riester à l'Elysée pour un séminaire du gouvernement, à Paris le 15 janvier 2020.

, publié le samedi 29 février 2020 à 07h00

Le ministre de la Culture Franck Riester envisage d'"obliger France Télévisions à choisir des chanteurs qui chantent en français" pour l'Eurovision à l'avenir, a-t-il indiqué vendredi sur France Info, irrité par le refrain en anglais de la chanson de Tom Leeb.

"Ce n'est pas la responsabilité de Tom Leeb, c'est la responsabilité en l'occurrence de France Télévisions, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je travaille actuellement avec mes équipes pour voir de quelle manière on peut obliger France Télévisions à choisir des chanteurs qui chantent en français", a développé le responsable politique.   


M. Riester "pense que sur un concours comme celui là, on doit s'assurer que le français soit la langue qui est chantée". "Portons fier et haut la langue française, défendre le français n'est pas ringard, c'est le cœur de ce qui nous lie", a-t-il insisté.

Le ministre avait déjà dit lors d'une audition parlementaire que le refrain en anglais de "The best in me", qui représentera la France à l'Eurovision 2020, lui a "cassé les oreilles".

Le concours européen de la chanson aura lieu à Rotterdam (Pays-Bas) le 16 mai. Tom Leeb est le fils de l'humoriste Michel Leeb.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.