ALERTE INFO
20:00 Array

La question du jour :

"Gilets jaunes" : la mobilisation doit-elle se poursuivre ?




"Gilets jaunes" : la mobilisation doit-elle se poursuivre ?
Manifestation de "gilets jaunes" le 18 novembre 2018 à Caen.

, publié le samedi 16 novembre 2019 à 07h00

Alors que le mouvement social fête son premier anniversaire ce week-end, un sondage* Elabe pour BFMTV révèle que, si la majorité des Français (55%) approuvent les revendications, six sondés sur dix (63%) ne souhaitent pas un regain de la mobilisation. 

Un an après le début du mouvement des "gilets jaunes", 55% des Français approuvent la mobilisation, mais 63% ne souhaitent pas qu'elle reprenne, selon cette enquête publiée mercredi. Si plus d'un Français sur deux soutient ou a de la sympathie pour cette mobilisation (+4 points par rapport à une enquête des 5/6 novembre), 29% (-8) y sont opposés ou hostiles et 15% (+3) indifférents. 




Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2017 sont les plus nombreux (72%) à approuver le mouvement des "gilets jaunes". Ceux d'Emmanuel Macron et de François Fillon y sont les plus hostiles, avec seulement 31% de soutien ou d'approbation. Pour 64% des personnes interrogées, le mouvement a permis de "créer du lien social" entre les personnes mobilisées et pour 56% aux citoyens de débattre des politiques publiques.




Les sondés ne sont en revanche que 29% à penser que la grogne a permis à Emmanuel Macron "de mieux comprendre les réalités de la vie quotidienne" et 26% "de faire avancer les choses" concernant le pouvoir d'achat. Enfin, si 37% souhaitent que "la mobilisation des gilets jaunes reprenne et s'amplifie", près des deux tiers (63%) sont d'un avis contraire.

* Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 novembre auprès de 1.004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.