La question du jour :

Comptez-vous acheter des actions FDJ?




Comptez-vous acheter des actions FDJ?
Bruno Le Maire, au siège de la Française des Jeux, jeudi 7 novembre

, publié le vendredi 08 novembre 2019 à 07h00

"La FdJ fait partie de notre patrimoine national, elle doit appartenir aux Français grâce à une participation populaire la plus large possible", soutient le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

La Française des Jeux a lancé ce jeudi 7 novembre la campagne de souscription pour réserver ses actions avant son entrée en Bourse prévue le 21 novembre. Cette privatisation pourrait permettre à l'Etat d'empocher près de 2 milliards d'euros avec la cession de 52% de l'entreprise. "Cette privatisation doit donner de nouvelles perspectives de développement à la FdJ. Ce n'est pas une privatisation comme ça, mais une vraie politique réfléchie. Et l'Etat reste présent au capital et gardera 20%", assure le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lors d'un point presse au siège du groupe à Boulogne-Billancourt, près de Paris, ce jeudi 7 novembre. Mercredi soir, il avait dévoilé la fourchette de prix fixé pour chaque action, entre 16,50 et 19,90 euros.

Un nombre maximum de 99,32 millions de titres sont mis sur le marché, ce qui correspond à 52% du capital, a détaillé la Française des Jeux jeudi, au premier jour de la période permettant de réserver des actions, et qui court jusqu'au 19 novembre.



L'Etat devrait ainsi tirer de l'opération entre 1,6 et 1,9 milliard d'euros, sans intégrer la décote de 2% annoncée pour les investisseurs particuliers. Au total, l'entreprise sera valorisée entre 3,15 et 3,8 milliards d'euros, a précisé le PDG Stéphane Pallez.

Pour Mme Pallez, aux commandes du groupe depuis cinq ans, l'introduction en Bourse "est l'opportunité de se réintéresser à la Bourse sur un produit facile. Quand on est un particulier, il faut investir sur la durée". Jusqu'à un tiers des actions seront réservées au grand public. Pour convaincre les petits épargnants, plusieurs avantages leur sont réservés: une décote de 2% sur les titres qu'ils achèteront, et une action gratuite pour dix achetées si elles sont détenues pendant 18 mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.