La question du jour :

Êtes-vous prêt à acheter dans un hypermarché sans caissier ?




Êtes-vous prêt à acheter dans un hypermarché sans caissier ?
Un client dans un hypermarché Casino

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 26 août 2019 à 07h00

Dimanche, à Angers, un hypermarché Casino a souhaité effectuer un test en ouvrant ses portes toute la journée. Mais à partir de 13h, et pour respecter la réglementation qui interdit le travail dominical après la mi-journée, les clients étaient dans l'obligation d'utiliser des caisses automatiques pour régler leurs achats.

Et vous, sans caissier ou caissière, êtes-vous prêt à vous rendre dans les super ou hyper-marchés le dimanche après-midi ?

Environ 250 personnes, selon les organisateurs, se sont rassemblées dimanche à Angers devant l'hypermarché Casino La Roseraie qui, pour la première fois, était ouvert l'après-midi sans caissière. L'appel à manifester avait été lancé initialement par la CGT mais des représentants de plusieurs syndicats, des salariés d'autres enseignes de la grande distribution, des gilets jaunes et de simples citoyens y ont participé, s'est réjoui Patrice Auvinet, secrétaire à la CGT49 commerce et délégué syndical aux hypermarchés Carrefour, contacté par téléphone. Le rassemblement s'est déroulé déroule "en musique, dans une ambiance bon enfant", a-t-il expliqué. 

Pour Jean Pastor, délégué syndical central du groupe Casino, présent à Angers, "les gens n'ont pas besoin d'une demi-journée de consommation supplémentaire. L'amplitude horaire d'ouverture est déjà largement suffisante comme ça", a-t-il déclaré à l'AFP. "Casino distribue des bons d'achat valables uniquement le dimanche matin, par exemple, pour faire venir des clients ce jour-là et justifier cette ouverture", a-t-il déploré, regrettant que cette ouverture du dimanche soit en développement : "un Carrefour d'Angers est déjà ouvert le dimanche matin et un autre va le faire à partir de septembre". Plus généralement, cette automatisation du travail de caissier se traduit pas des suppressions d'emplois, a souligné M. Pastor. Et si l'on supprime des emplois, "quel financement à l'avenir pour notre système de santé ?", s'est interrogé le représentants syndical.


Les clients se rendant au magasin dimanche après-midi devaient scanner et régler leurs achats uniquement par des caisses automatiques, "une première pour un hypermarché", selon la communication des enseignes Casino. Cette grande surface de 5.000 m2 qui compte un total de 115 salariés, "propos(e) un service en mode automatique à partir de 13h00, et jusqu'à 21h00", avait fait savoir Casino, affirmant répondre à une demande des clients. L'hypermarché angevin ouvrait déjà le dimanche en faisant travailler ses employés le matin, conformément à la réglementation.

À Angers, ce "test" vient s'ajouter à des ouvertures en mode automatique déjà proposées dans trois supermarchés de Lyon, Marseille et Montpellier. Si localement, élus et syndicats se montrent réservés, les enseignes Casino affirment qu'il n'y a pas d'opposition chez les salariés. L'accueil est assuré l'après-midi et le soir par des vigiles, et "une à deux animatrices de caisse". "Ce sont des prestataires extérieurs, pas des salariés de Casino. Nos salariés travailleront le dimanche jusqu'à 13h00, on est dans les règles" du travail dominical, assure-t-on chez Casino.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.