La question du jour :

Entendez-vous participer à la consultation citoyenne sur la réforme de la retraite?




Entendez-vous participer à la consultation citoyenne sur la réforme de la retraite?
"Il faut que les gens puissent réagir" a expliqué la ministre de la Santé.

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 22 août 2019 à 07h00

Face à une réforme des retraites pour le moins explosive, le gouvernement veut prendre le temps. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé mercredi 21 août  qu'une consultation citoyenne allait être lancée. Y participerez-vous? 

Ce ne sera pas aussi "lourd que le Grand débat" prévient Agnès Buzyn, mais le modèle pourrait être le même. Mercredi 21 août la ministre de la Santé a annoncé qu'une consultation citoyenne aurait lieu à propos de la réforme des retraites.

"Il faut que les gens puissent réagir", affirme-t-elle, tout en indiquant que les modalités de la consultation n'étaient pas encore définies : "Tout cela va être mis sur la table au mois de septembre". 


Le gouvernement prépare avec soin la réforme délicate des retraites. Face à une réforme potentiellement explosive, le gouvernement entend prendre son temps. Une première consultation citoyenne avait déjà eu lieu il y a un an sur le thème de la réforme des retraites : des ateliers avaient été organisés dans toute la France. Un "avis citoyen" avait été transmis à l'époque au haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye. 

Fin des régimes spécifiques

Cette réforme, qui a été présentée le 18 juillet dernier, prévoit notamment de mettre fin aux 42 régimes spécifiques, pour l'instauration d'un futur "système universel", ce qui n'a pas manqué de susciter la colère des syndicats. 

Mi-juillet Jean-Paul Delevoye avait même déclaré que cette réforme n'en n'était pas une, mais plutôt "un projet de société". Mais c'est le débat sur l'âge de départ, relancé au printemps par l'exécutif, qui a cristallisé les tensions. Pour inciter les Français à "travailler plus longtemps" et réaliser des économies dès 2020, le gouvernement envisageait d'introduire dans le prochain budget de la sécurité sociale une accélération du relèvement de la durée de cotisation requise pour une retraite à taux plein, un durcissement de la décote en cas de cotisation insuffisante ou encore un "âge d'équilibre" au-delà de l'âge légal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.