La question du jour :

Faut-il encore encadrer l'usage des trottinettes électriques en ville?




Faut-il encore encadrer l'usage des trottinettes électriques en ville?
Les trottinettes seraient actuellement 20.000 environ à Paris.

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 13 août 2019 à 07h00

On les compte par dizaines de milliers dans les grandes villes. Les trottinettes ont pullulé et ont poussé les pouvoirs publics à s'adapter à de nouveaux problèmes, une association prône un encadrement plus strict, êtes-vous d'accord?   

Les trottinettes électriques ont envahi les rues des grandes villes de France, et avec elles sont apparus de nouveaux problèmes de cohabitation.  Une association de défense des victimes d'accidents impliquant des trottinettes électriques a même été reçue lundi 12 août au ministère de la Transition écologique et solidaire. Elle demande un encadrement plus important de ces engins. 

L'association, Apacauvi ("Association philanthropique action contre l'anarchie urbaine vecteur d'incivilité"), qui regroupe 1.400 adhérents, dit recenser 200 accidents mensuels déclarés dans les hôpitaux. "Les accidents sont pratiquement quotidiens", affirme Hadrien Muller, avocat de l'association, spécialisé dans les préjudices corporels.



20.000 à Paris

A Paris un arrêté municipal interdit désroamis aux usagers des trottinettes de les garer sur les trottoirs. L'usager est obligé de garer sa trottinette sur les places de stationnement des deux-roues et voitures. Paris avait également demandé aux opérateurs de limiter la vitesse à 20 km/h dans toute la capitale, voire 8 km/h sur les zones piétonnes.

L'arrivée des trottinettes en ville "s'est fait de manière très rapide et un peu anarchique", avait résumé la ministre française des Transports Elisabeth Borne. "C'est effectivement devenu la loi de la jungle". Les trottinettes seraient actuellement 20.000 environ à Paris et leur nombre devrait doubler d'ici à la fin de l'année. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.