La question du jour :

Lingettes jetables : faut-il taxer les fabricants ?




Lingettes jetables : faut-il taxer les fabricants ?
Un nouveau-né lors de sa toilette à la maternité.

, publié le samedi 01 juin 2019 à 07h07

Utilisées pour nettoyer les fesses des nouveaux-nés ou enlever la poussière sur les meubles, les lingettes jetables sont utilisées par de nombreux Français pour de multiples usages. Elles sont aussi très polluantes. Le gouvernement a décidé de se saisir du problème et envisagerait de mettre en place un système de pollueur-payeur pour les fabricants. 


Impossibles à recycler, parfois imprégnées de produits toxiques, les lingettes posent aussi des problèmes aux stations d'épuration lorsqu'elles sont jetées dans les toilettes : elles bloquent les pompes et s'agglutinent dans les grilles, les empêchant de fonctionner correctement. 

Au niveau européen, une récente directive prévoit de mettre en place des mesures pour contraindre les fabricants à financer la prévention et le nettoyage des dégâts causés par ces lingettes d'ici 2024. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.