La question du jour :

Souhaitez-vous que votre département rétablisse la limitation à 90 km/h ?




Souhaitez-vous que votre département rétablisse la limitation à 90 km/h ?
Des agents changent des panneaux de signalisation, le 1er juillet 2018 à Wittenheim (Haut-Rhin).

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 25 mai 2019 à 07h00

Face à la colère du monde rural, la Haute-Marne fait voter le rétablissement de la limitation de vitesse à 90 km/h sur les routes secondaires.

Le chef du gouvernement Édouard Philippe a ouvert, le 17 mai, la voie à des dérogations à la limitation des 80 km/h. Une semaine après ces annonces, la Haute-Marne franchit le pas.

Vendredi 24 mai, le conseil départemental a voté le retour à l'ancienne limitation de vitesse sur une partie de ses routes."Nous validons cet après-midi en commission permanente le retour aux 90 km/h sur 476 km de routes départementales (sur les 4.000 km que nous gérons) et nous déposerons ce texte dès ce soir sur le bureau de la sous-préfète",  a déclaré à l'AFP le président du conseil départemental, Nicolas Lacroix, confirmant une information de RTL.

Un "choix raisonné"

"C'est un choix raisonné", a poursuivi le président du conseil département. "Nous y travaillons depuis que le président Macron a ouvert la voie il y a quelques semaines. Les préfets laissent aux conseils départementaux la responsabilité du retour aux 90 km/h. En Haute-Marne, cette responsabilité, nous l'assumons comme nous avons toujours pris nos responsabilités en matière d'entretien des routes," a assuré l'élu local.

"Le retour aux 90 km/h, ce n'est pas le permis de rouler comme un fou !", a-t-il insisté, rappelant que la vitesse "n'est responsable que de 30% des accidents" de la route. 

100.000 euros de dépenses


"Je souhaite aussi qu'il y ait une continuité dans ce retour. C'est pourquoi je vais écrire aux conseils départementaux voisins (Vosges, Aube, Marne, Meuse...) pour que nous adoptions une position commune", a indiqué l'élu. Rien qu'en Haute-Marne, le coût de l'opération est estimé à 100.000 euros pour changer à nouveau les panneaux de signalisation. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.