La question du jour :

Faut-il dérembourser l'homéopathie?




Faut-il dérembourser l'homéopathie?
Des tubes de granulés homéopathiques (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 16 mai 2019 à 07h00

La Haute autorité de santé (HAS) devait adopter mercredi un projet d'avis, qui pourrait ouvrir la voie à un déremboursement des produits homéopathiques.

Les produits homéopathiques "trompent" les consommateurs : tel est l'avis de l'organisation belge de défense des consommateurs Test-Achats, qui a dénoncé mardi 14 ami une "aura de crédibilité" injustifiée de l'homéopathie. "Il est inacceptable que les produits homéopathiques et les traitements traditionnels à base de plantes soient vendus en pharmacie en tant que 'médicaments' sans que leur efficacité ne soit prouvée", estime sur son site internet l'association de consommateurs, l'une des plus importantes en Belgique.



Elle regrette que tous les médicaments ne doivent pas répondre "aux mêmes exigences d'efficacité, de sécurité et de qualité" pour être commercialisés en Belgique, les exigences étant généralement "plus sévères pour les médicaments classiques que pour les médicaments homéopathiques".

La Commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) devait adopter mercredi 15 mai un "projet d'avis" sur un éventuel déremboursement de l'homéopathie, quelques semaines avant l'avis définitif. Selon plusieurs sources, ce premier avis devait prôner le "déremboursement pour l'ensemble des produits homéopathiques, s'appuyant sur un manque d'efficacité prouvée". La HAS a confirmé que le projet d'avis devait être adopté mercredi mais n'en a pas confirmé la teneur, car elle est "tenue à la confidentialité".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.