La question du jour :

Biodiversité : croyez-vous à l'engagement du gouvernement?




Biodiversité : croyez-vous à l'engagement du gouvernement?
Les ministres de l'Environnement du G7 réunis en France ont adopté lundi une "charte pour la biodiversité".

publié le mardi 07 mai 2019 à 07h00

Alors qu'un rapport de l'ONU fait le constat alarmant que près d'1 million d'espèces sont menacées par le changement climatique, ministres de l'Environnement du G7 et d'autres pays étaient réunis à Paris, ils ont adopté une "charte pour la biodiversité censée pourvoir mettre en oeuvre des "actions concrètes".

Déforestation, agriculture intensive, surpêche, urbanisation galopante, mines: 75% des terres et 66% des océans ont été gravement modifiés par les activités humaines. C'est ce que démontre un rapport sans précédent publié lundi par le groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité (IPBES). Il peint un tableau sombre de l'avenir de l'être humain, qui dépend de la nature pour boire, respirer, manger, se chauffer ou se soigner. Il conclu que près d'un million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction, dont beaucoup dans les prochaines décennies.

Les ministres de l'Environnement du G7 et d'autres pays qui étaient réunis en France à Metz, ont adopté lundi 6 mai, une "charte pour la biodiversité", dans laquelle ils s'engagent à lutter contre l'érosion de la nature par des "actions concrètes".



Un engagement qui ne suffira certainement pas aux défenseurs de l'environnent. De leur côté des centaines d'experts et de personnalités comme Jane Goodall et Marion Cotillard ont réclamé lundi la fin des "financements qui détruisent la nature" dans une lettre ouverte aux gouvernement sdu monde. "Nous devons radicalement changer la façon dont nous vivons", écrivent-ils dans cet appel baptisé #Call4Nature. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.