La question du jour :

Pollution : faut-il abaisser la vitesse dans les grandes villes ?




Pollution : faut-il abaisser la vitesse dans les grandes villes ?
La vitesse sur le périphérique parisien bientôt abaissée à 50 km/h ?

, publié le vendredi 03 mai 2019 à 07h00

Alors que la vitesse sur le périphérique de Lyon est désormais limitée à 70 km/h, un rapport envisage d'abaisser la limite de vitesse autorisée sur le périphérique parisien à 50 km/h. 

Selon un rapport d'élus parisiens sur l'avenir du périphérique, en partie dévoilée lundi 29 avril, il serait préconisé d'abaisser à 50 km/h la vitesse maximale autorisée, limitée à 70 km/h actuellement. Objectif : réduire la pollution aux particules fines.

Le rapport final doit être remis le 21 mai à Anne Hidalgo, mais déjà la maire de Paris s'est déclarée favorable à la mesure. "Je suis assez favorable évidemment à cette proposition", a réagi Anne Hidalgo sur France Inter.



"La vocation du 'Périph'', ce n'est pas de rester une autoroute urbaine dans les années qui viennent, donc la proposition de transformer le périphérique en boulevard parisien, c'est-à-dire faire réduire la vitesse et en même temps végétaliser, c'est bien sûr dans ce sens-là qu'il faudra aller", a-t-elle ajouté.

La vitesse réduite à Lyon

"C'est une des propositions qui sera faite sans doute à court terme" dans le cadre d'une "première phase" destinée à "éradiquer la pollution", avait expliqué mardi à l'AFP Eric Azière (UDI-Modem), le rapporteur du rapport. Quotidiennement, 100.000 personnes habitant des deux côtés du périphérique sont touchées par la pollution aux particules fines des moteurs thermiques et la pollution sonore, rappelle-t-il. 


À Lyon, la vitesse autorisée sur le périphérique de la cité rhodanienne a été abaissée de 90 km/h à 70 km/h lundi 29 avril. Outre les nuisances sonores, la mesure vise également à réduire les émissions polluantes sur cette axe où circulent plus de 150.000 véhicules par jour. 

Lille, Marseille, Grenoble... D'autres grandes villes françaises doivent fréquemment faire face à une pollution de l'air due aux trafic automobile. La réduction de la vitesse sera-t-elle l'un des leviers pour lutter à court terme contre la pollution de l'air ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.