La question du jour :

SNCF : achèteriez-vous vos billets de train au tabac ?




SNCF : achèteriez-vous vos billets de train au tabac ?
Cet été, la vente de billets SNCF chez le buraliste va être testée dans quatre régions (photo d'illustration).

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 29 avril 2019 à 07h00

Cet été, quatre régions pilotes testeront la vente de billets de train chez les buralistes, a annoncé le directeur de la SNCF, Guillaume Pepy, dimanche 28 avril. 

La mesure était sur les rails depuis quelque temps, mais désormais on en sait un peu plus quant à sa mise en oeuvre. La vente de titres de transports SNCF dans les bureaux de tabac sera officiellement lancée en juin prochain, du moins pour sa phase de test, a indiqué Guillaume Pepy dans une interview au Journal du Dimanche.

Agir pour les "5%" qui ne peuvent pas aller en gare

"Nous allons dès le mois de juin expérimenter la vente de billets dans les bureaux de tabac dans quatre régions", a fait savoir le président de la compagnie ferroviaire.

La mesure, déjà évoquée à plusieurs reprises, vise à cibler les voyageurs qui ne peuvent pas se rendre au guichet de leur gare pour acheter leur billet. "95% des voyageurs ont accès à une gare disposant d'une solution de vente. Notre défi est d'agir pour les 5% restants", a expliqué Guillaume Pepy au JDD



La nouveauté avait été annoncée pour la première fois en février dernier. Le président de la SNCF avait alors évoqué la possibilité que les bureaux de tabac proposent des billets de TER à la vente, pour compenser la fermeture progressive des boutiques SNCF. "Il y a beaucoup de bureaux de tabac, on vend de moins en moins de cigarettes, on pourrait vendre autre chose, et les billets de TER c'est une vraie bonne idée", avait déclaré le dirigeant sur RMC et BFMTV. Face au JDD dimanche, le président de la SNCF a par ailleurs assuré vouloir maintenir l'existence des lignes secondaires du réseau ferroviaire. "Il n'y a pas de plan de fermeture des petites lignes", a-t-il affirmé. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.