La question du jour :

Les "gilets jaunes" ont-ils raison de poursuivre leur mouvement ?




Les "gilets jaunes" ont-ils raison de poursuivre leur mouvement ?
Des "gilets jaunes" manifestent à Paris le 20 avril 2019.

, publié le samedi 27 avril 2019 à 07h00

Les annonces faites par Emmanuel Macron jeudi soir suffiront-elles à calmer la colère des "gilets jaunes" qui depuis la mi-novembre manifestent chaque samedi ?

Deux jours après la conférence de presse du président de la République, les "gilets jaunes" prévoient d'être de nouveau dans les rues pour l'acte XXIV de leur mouvement. Des manifestations sont notamment prévues à Strasbourg, à Toulouse ou encore à Paris, avec une fois encore la crainte de débordements.


Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a déploré vendredi que les réactions des "gilets jaunes" aux annonces d'Emmanuel Macron aient été "déjà écrites avant l'intervention du président". "Emmanuel Macron s'est adressé aux Français, pas aux 30.000 manifestants qui manifestent tous les samedis", a-t-il insisté.

Samedi, l'ampleur de la mobilisation permettra de mesurer la réaction de la rue. Le 20 avril, les "gilets jaunes" étaient 27.900 dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, 100.000 selon leur propre décompte. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.