La question du jour :

Les recettes des impôts sont-elles bien utilisées ?




Les recettes des impôts sont-elles bien utilisées ?
71% des Français jugent que l'annonce du gouvernement de baisser les impôts n'est pas crédible (illustration).

, publié le jeudi 11 avril 2019 à 07h00

La grande majorité des Français jugent que le système fiscal actuel est injuste. Selon un sondage Elabe, 85% estiment que les recettes fiscales sont mal utilisées et 78% que le système fiscal ne permet pas une redistribution des richesses entre les différentes catégories de la population. 

Afin de répondre à l'exaspération fiscale, "nous devons baisser et baisser vite les impôts", a affirmé lundi 8 avril le Premier ministre Édouard Philippe en présentant le bilan du grand débat.

Le lendemain, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a plaidé pour que baisse "en priorité" l'impôt sur le revenu. 

Des annonces qui laissent les Français sceptiques. Selon un sondage Elabe* réalisé pour BFMTV et publié mercredi 10 avril, 71% d'entre eux jugent qu'elles ne sont pas crédibles. Seuls les électeurs d'Emmanuel Macron au 1er tour de l'élection présidentielle de 2017 sont une majorité (55%) à croire à des baisses d'impôts. 

Les priorités des Français

Les Français jugent par ailleurs que le système fiscal actuel n'est pas juste. Si une majorité des personnes interrogées (59%) considèrent que le paiement des impôts et taxes est justifié pour financer les services publics, 85% estiment que les recettes fiscales sont mal utilisées et 78% que le système fiscal ne permet pas une redistribution des richesses entre les différentes catégories de la population. Par ailleurs, 83% pensent que la lutte contre la fraude fiscale est insuffisante.



Pour améliorer la situation, 57% des Français jugent qu'il faut faire de la lutte contre cette fraude fiscale une priorité, devant la suppression des niches fiscales (42%) et le rétablissement de l'ISF (37%). Suivent la création d'une tranche supplémentaire de l'impôt sur le revenu pour les hauts revenus (36%), la baisse de la TVA (35%), rendre l'impôt plus progressif (32%), étendre l'impôt sur le revenu à tous les ménages (26%) et revenir sur l'augmentation de la CSG (18%).

*Sondage réalisé par Internet les 9 et 10 avril 2019 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.