La question du jour :

Les "Gilets jaunes" doivent-ils changer de stratégie?




Les "Gilets jaunes" doivent-ils changer de stratégie?
Un cortège de gilets jaunes à Lille, le 2 mars 2019

, publié le samedi 16 mars 2019 à 07h00

"L'acte 18" des "Gilets jaunes" coïncide avec la fin du grand débat national lancé par l'exécutif pour répondre aux revendications des manifestants. 

Depuis plusieurs semaines, le 16 mars est annoncé comme un rendez-vous clé, avec un appel à converger vers Paris pour renouer avec les démonstrations de force des premiers week-ends, alors que le nombre de manifestants a chuté ces dernières semaines.

Une "page qui se tourne"

Ingrid Levavasseur, qui avait pris la tête d'une liste "gilets jaunes" pour les élections européennes avant de renoncer, a elle confié désormais pour les municipales de 2020, voyant une "page qui se tourne" dans le mouvement social.  "Je participerai à la Marche climat", a indiqué cette figure des "gilets jaunes", au sujet de la "Marche du siècle" pour le climat, programmée le même jour.  "Je pense que les deux manifestations vont se rejoindre pour qu'elles soient plus conséquentes". "Je ne pense pas que ce soit la fin du mouvement, mais c'est une page qui se tourne dans les grosses manifestations", a-t-elle ajouté.

Le Grand débat, lancé par Emmanuel Macron pour tenter d'éteindre la colère, s'est lui achevé après deux mois de réunions partout en France et des propositions tous azimuts. Une "mascarade" pour de nombreux "gilets jaunes", qui entendent reprendre la main quatre mois après le début du mouvement.


Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, contestés par les "gilets jaunes", ils étaient 28.600 manifestants en France lors "l'acte 17", samedi 9 mars, contre 282.000 le 17 novembre lors de l'acte inaugural du mouvement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.