ALERTE INFO
15:14 Assassinat de Samuel Paty : deux collégiens de 14 et 15 ans déférés

La question du jour :

Présidentielle : seriez-vous prêt à voter pour Ségolène Royal ?




Présidentielle : seriez-vous prêt à voter pour Ségolène Royal ?
Ségolène Royal quittant l'Élysée, le 5 avril 2017.

, publié le samedi 09 mars 2019 à 07h00

Si elle se défend d'être "obsédée" par cette élection, l'ancienne présidente de la région Poitou-Charentes vante son "extraordinaire" bilan politique.


L'ancienne ministre de l'Écologie, désormais ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, n'en a pas fini avec la politique. Elle pourrait être candidate à l'élection présidentielle de 2022, apprend on dans Marie Claire.

"Elle est lancée, elle voudrait y aller", affirme le journaliste politique du Point Olivier Pérou. "Elle veut sa revanche. Chez Macron, ils en parlent, elle constitue une cible". Elle incarne le besoin de "sérénité, de rassemblement et d'apaisement" dont les Français ont besoin, estime le député socialiste du Val-de-Marne Luc Carvounas.

"Il n'y a que des mecs au pouvoir"

Interrogée par le mensuel, celle qui a été battue par Nicolas Sarkozy en 2007 assure ne pas être "obsédée par l'élection présidentielle", mais ne "(s)'interdi(t) rien".

"Je suis connue dans le monde entier", renchérit l'ancienne ministre. "J'ai un bilan extraordinaire. La masse de choses que j'ai faites, c'est quand même incroyable", souligne encore Ségolène Royal, qui ajoute : "Un homme de mon calibre serait utilisé autrement, c'est certain".



"Regardez, il n'y a que des mecs au pouvoir. Président de la République, Premier ministre, présidents de l'Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel... Pourquoi Laurent Fabius a-t-il été nommé à ce poste et pas moi, alors que j'ai une formation de juriste ? Pour que les choses changent, il faut qu'une femme devienne présidente de la République", dénonce l'ex-présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, animée d'une "passion de l'action".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.