La question du jour :

L'exécutif doit-il poursuivre ses réformes ?




L'exécutif doit-il poursuivre ses réformes ?
Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, lors du World Government Summit le 10 février 2019 à Dubaï

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 11 février 2019 à 07h00

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, assure que le gouvernement ira "au bout" de la "transformation en profondeur du modèle économique français", et qu'il est nécessaire de "tenir les engagements et les promesses du président de la République".


"Emmanuel Macron a pris des engagements pendant sa campagne, notamment l'engagement d'une transformation en profondeur du modèle économique français. Nous irons au bout de cette transformation". En ces termes, au lendemain de l'acte 13 des manifestations des "gilets jaunes", le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est déclaré favorable à une poursuite des réformes engagées par le gouvernement.

"Il faut continuer à tenir les engagements et les promesses du président de la République, tout en étant capables d'accorder plus d'attention à ceux qui se sentent marginalisés", a-t-il ajouté, dimanche 10 février, dans une déclaration auprès de l'AFP en marge d'un forum international à Dubaï.


Le ministre a par ailleurs estimé que l'image de la France restait "intacte" après presque trois mois de manifestations de "gilets jaunes". "Mais je vais être très sincère, il y a aussi beaucoup de questions qui sont posées par des investisseurs, des responsables politiques, des acteurs privés", a-t-il cependant ajouté.

Samedi 9 février, plus de 51.000 personnes ont manifesté en France, selon un décompte du ministère de l'Intérieur. D'après un collectif de "gilets jaunes", qui remet en cause régulièrement les chiffres des autorités, plus de 110.000 personnes se sont mobilisées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.