La question du jour :

Êtes-vous convaincu par les vœux d'Emmanuel Macron ?




Êtes-vous convaincu par les vœux d'Emmanuel Macron ?
Emmanuel Macron lors de son allocution de voeux présidentiels pour 2019

, publié le mardi 01 janvier 2019 à 07h00

Le chef de l'État a adressé des vœux de "vérité", de "dignité" et "d'espoir" aux Français pour l'année 2019, lors de la traditionnelle allocution présidentielle de fin d'année.

Emmanuel Macron a adopté un ton pugnace et offensif lundi pour ses vœux 2019 en appelant à "l'unité retrouvée" des Français après la crise des "gilets jaunes", qui démontre que la France n'est "pas résignée". Le chef de l'État a également utilisé des termes forts pour dénoncer "les porte-voix d'une foule haineuse" et affirmer, dans une allusion aux débordements des dernières semaines, que "l'ordre républicain sera assuré sans complaisance".

"Je suis au travail (...) Je crois en nous", a conclu le président qui a présenté durant un quart d'heure ses vœux debout, sans pupitre, en agitant beaucoup ses mains.



Ces deuxièmes vœux du quinquennat étaient très attendus au terme d'une année 2018 très difficile pour le président et l'exécutif, au plus bas dans les sondages après une succession d'épreuves, de l'affaire Benalla au conflit social des "gilets jaunes", en passant par les démissions de ministres de premier plan.

À la même heure, les "gilets jaunes" avaient appelé à des rassemblements, notamment sur les Champs-Élysées, placés sous haute protection pour éviter des débordements. Sans citer ces manifestants, Emmanuel Macron a évoqué "de grands déchirements et une colère qui venait de loin : colère contre les injustices, contre le cours d'une mondialisation parfois incompréhensible, colère contre un système administratif devenu trop complexe"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.