La question du jour :

Noël : avez-vous prévu de revendre vos cadeaux ?




Noël : avez-vous prévu de revendre vos cadeaux ?
Des cadeaux de Noël au pied d'un sapin (illustration)
A lire aussi

, publié le mercredi 26 décembre 2018 à 07h00

Des cadeaux se retrouvent par milliers sur les sites d'annonces entre particuliers depuis le 25 décembre.

Revendre ses cadeaux de Noël : le phénomène est devenu naturel pour ceux qui sont nés avec internet et un bonus pour le pouvoir d'achat.

Cette année, la place de marché eBay France attend 800.000 nouvelles annonces entre les 25 et 26 décembre, soit 13% de plus qu'en 2017, et pas moins de 3 millions entre le 25 décembre et le 3 janvier.

Le site Rakuten France (ex-Priceminister) prévoit, lui, "plus de 3 millions de mises en vente jusqu'au début des soldes" tandis que 500.000 nouvelles annonces ont été publiées sur la plateforme depuis le 25 décembre à minuit.

Des chiffres impressionnants qui montrent, selon son président Fabien Versavau, que les consommateurs ont désormais "le réflexe de revendre certains de leurs cadeaux".

42% des revendeurs conservent l'argent

Vers 12H00, lundi 25 décembre, 115.000 nouvelles annonces avaient déjà été postées sur eBay France. Soit "15% de plus que l'an dernier", a précisé Louise Benzrihem, chargée de mission eBay France.

"La quantité de cadeaux augmente tous les ans", relève la spécialiste, qui attend un autre pic de revente "environ 30 jours après Noël, une fois que le délai de retour de la marchandise a expiré" sur les tickets de caisse.



Déjà bien avant Noël, les Français étaient 22% à déclarer avoir l'intention de donner ou revendre leurs cadeaux non désirés, selon une étude Kantar TNS pour eBay.

Selon l'étude Kantar, 42% des revendeurs conservent l'argent, 35% achètent autre chose et 24% financent Noël, et ce à hauteur de 81 euros en moyenne.

Les objets qui se revendent le mieux sont les plus populaires à l'achat avant Noël (jeux vidéo, jeux de société, smartphones, etc.), neufs et restés sous emballage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.